Le Centre Culturel Irlandais de Paris accueille du 14 novembre au 20 décembre 2014, une série inédite du photographe de guerre nord-irlandais, Paul Seawright.

Intitulée « Making News – Things Left Unsaid », la série est principalement composée de photographies réalisées sur des plateaux de journaux télévisés dans le cadre de reportages en temps de guerre. Avec cette série, le photographe interroge la diffusion de reportages de guerre en plein cœur de nos foyers et la désensibilisation de la société à ces images.

L’exposition présente en complément des clichés issus de portfolios dédiés à l’Afghanistan et aux Troubles en Irlande du Nord. Paul Seawright est connu pour ses travaux de recherche consacrés aux meurtres interreligieux en Irlande du Nord (« Sectarian Murder », 1988) et sa série « Hidden, 2002 » sur les champs de mines et les sites de combat en Afghanistan.

Paul SeawrightSérie Making News – Things Left Unsaid, 2014
© Paul Seawright

Paul SeawrightSérie Hidden, Afghanistan, 2002
© Paul Seawright

Paul Seawright est directeur de la Belfast School of Art. Ses œuvres figurent dans de nombreuses collections de musées, notamment celles de la Tate, du San Francisco Museum of Modern Art, de l’Art Institute of Chicago, de l’International Centre of Photography New York, du Portland Art Museum, de l’Art Gallery of Ontario, des Arts Council of Ireland, England et Northern Ireland, de la UK Government Art Collection et de l’Irish Museum of Modern Art.

En 2003, il a représenté le Pays de Galles à la Biennale de Venise et, en 1997, a été récompensé par l’Irish Museum of Modern Art/Glen Dimplex Prize pour sa contribution majeure à l’art irlandais.

Informations pratiques

Paul Seawright
Making News – Things Left Unsaid

Exposition du 14 novembre au 20 décembre 14

Vernissage le 13 novembre de 19h à 20h30, entrée libre
Précédé à 18h par une conversation entre Paul Seawright et le photographe Donovan Wylie

CENTRE CULTUREL IRLANDAIS
5 rue des Irlandais
75005 Paris

Lien : http://www.centreculturelirlandais.com/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom