Le CENTQUATRE, établissement artistique de la Ville de Paris présente du 22 septembre 2012 au 17 mars 2013 une exposition collective d’œuvres d’art contemporain reliées par le thème de la nature. Avec Christophe Beauregard, Céleste Boursier-Mougenot, Gu Dexin, Moataz Nasr, Hema Upadhyay, Joana Vasconcelos et Zimoun.

Souvent associée aux images de pureté, de beauté et de prodigalité, la nature est – croit-on – bonne, généreuse, harmonieuse. Héritage d’une vision rousseauiste ? Mythe du Jardin d’Eden ? La nature serait évidemment, « par nature » naturelle… Et si rien n’était moins vrai ?

Si elle n’était que le miroir de l’homme : une représentation culturelle, dont le plus haut degré de sophistication serait produit par l’art ? L’art des paysagistes (et des paysans qui sont les premiers à modeler la terre nourricière…), des créateurs in situ qui installent leurs œuvres sur un flanc de montagne, dans un désert éloigné,…

Par nature se situe à rebours de certains discours angéliques sur Dame Nature, sans rapport explicite avec une approche écologique et environnementale du sujet.

Les images faussement sages de Christophe Beauregard, questionnent la représentation du réel. Ses prises de vue sont le fruit d’une composition photographique et ses champs d’intervention variés : faux SDF mis en scène dans la rue, enfants masqués, déguisés, corps tatoués… Il s’intéresse aux personnes qui combattent leur nature (changement d’identité des transsexuels) et à ceux qui luttent contre son legs injuste, la maladie par exemple. Le Meilleur des mondes ? propose une série de portraits de personnes atteintes du VIH/sida, agencée à la manière froide d’un trombinoscope d’entreprise : le portrait d’une société en souffrance.

Christophe Beauregard© Christophe Beauregard

Informations pratiques

Du 22 septembre 2012 au 17 mars 2013

Le CENTQUATRE
5 rue Curial
75019 PARIS

M° Riquet (ligne 7)

Du mardi au vendredi de 12h à 19h, le week-end de 11h à 19h, fermé le lundi
Tarifs : 7€/4€/2€

Lien : www.104.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom