La jeune photographe Mniha présente « Jeux d’enfants et bancs publics » du 21 au 31 janvier à la galerie Espace Canopy dans le 18ème arrondissement de Paris.

La série fait place à la part d’enfant qui reste en nous une fois adulte. Jeux d’enfants et bancs publics sont souvent associés dans les parcs et jardins publics où enfants et adultes se côtoient pour un temps de récréation.

Cet enfant que l’on retrouve quand on devient parent, l’image d’une enfance que l’on a laissé derrière soi ou au contraire que l’on refuse de quitter.

Les bancs publics renvoient une dimension plus sage de la société contrairement aux jeux d’enfants où l’on peut tout s’autoriser dans le seul respect de la règle du jeu de l’insouciance. Mais bien souvent lorsque les deux se retrouvent au même endroit, les terrains de jeu se mêlent.

Exposition Mniha© Mniha

Mniha, artiste plasticienne autodidacte propose, au travers de ses créations, des interrogations sur l’individu et le monde qui l’entoure.

Dès l’enfance elle est créativement très active et multiplie ses champs d’action : peinture, travaux manuels, poterie, danse et photo. Enfant précoce, curieuse, elle est en recherche continuelle de réponses allant de son origine familiale à l’origine du monde. C’est en elle-même qu’elle va les trouver et se faire sa propre idée du monde qu’elle retranscrit en arts plastiques.

Adolescente, elle doit choisir une voie « stable », trouver un métier qui lui permette un confort financier. Après une tentative d’études en mathématiques, elle s’engage finalement dans une vie déséquilibrée mêlant petits boulots et créations artistiques.

En 2006, elle découvre le Light Painting en assistant un photographe parisien. À partir de là, elle enrichit cette technique qui la fait vivre intérieurement et commence une série de photo sur la multiplication des mains ou des objets.

Ce n’est qu’en 2012, après le décès de son grand-père, que Mniha décide de plonger corps et âme dans la voie artistique sans penser à demain, car demain est souvent trop tard.

En 2013, Mniha va plus loin dans sa démarche en proposant des animations dans lesquelles le public participe sur le thème « Corps Déstructurés », un moyen de faire du montage photographique sans avoir recours aux logiciels de retouche.

Site personnel : http://mniha-art.fr/

Informations pratiques

Jeux d’enfants et bancs publics
Mniha

Exposition du 21 au 31 janvier 2016
Du jeudi au dimanche de 14h à 20h
Vernissage jeudi 21 janvier à partir de 18h

Espace Canopy

19, rue Pajol
75018 Paris

06 88 31 18 94
fax : 01 55 79 70 74

Lien : www.labelette.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom