Parallèlement à la rétrospective Mapplethorpe au Grand Palais jusqu’au 13 juillet 2014, le musée Rodin (Paris 7e) confronte les œuvres de deux artistes majeurs : Robert Mapplethorpe et Auguste Rodin.

Bénéficiant de prêts exceptionnels de la Robert Mapplethorpe Foundation, cette exposition présente 50 sculptures de Rodin et un ensemble de 102 photographies dont l’audacieux dialogue révèle la permanence des thèmes et sujets chers à ces deux grands créateurs.

Tout semble opposer ces deux personnalités même si Mapplethorpe n’a eu de cesse de sculpter les corps à travers son objectif et que la
photographie a accompagné Rodin tout au long de sa carrière.

Robert Mapplethorpe est à la recherche de la forme parfaite, Rodin tente de saisir le mouvement dans la matière. Rien n’est spontané, tout est construit chez Mapplethorpe alors que Rodin conserve les traces de l’élaboration de l’oeuvre et cultive celles de l’accident. L’un fut attiré par les hommes, l’autre par les femmes et tous deux jusqu’à l’obsession. Cela n’a pas empêché Mapplethorpe de photographier des nus féminins et Rodin de modeler de nombreux corps masculins.

Robert MapplethorpeRobert Mapplethorpe,
Michael Reed, 1987, 1728.

« Je vois les choses comme des sculptures, comme des formes qui occupent un espace ».
Robert Mapplethorpe

Auguste RodinAuguste Rodin,
L’Homme qui marche, bronze, 1907, S.998.

Sept thèmes ont été retenus par les commissaires, servant de fil rouge aux rapprochements qui sont à la fois formels, thématiques et esthétiques. Mouvement et Tension, Noir et Blanc/Ombre et Lumière, Erotisme et Damnation sont quelques-unes de ces grandes problématiques traversant l’oeuvre des deux artistes.

Informations pratiques

Mapplethorpe Rodin
Du 8 avril au 21 septembre 2014

Musée Rodin
79, rue de Varenne
75007 Paris

T. +33 (0)1 44 18 61 10
M° Varenne

Du mardi au dimanche de 10h à 17h45
Nocturne le mercredi jusqu’à 20h45

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom