La Maison Européenne de la Photographie consacre du 10 septembre au 22 novembre 2014 une rétrospective à l’artiste japonais Keiichi Tahara. Son approche artistique est caractérisée par une fascination pour la lumière.

Depuis son installation en Europe en 1972, Keiichi Tahara a fait de la lumière le fil conducteur de son oeuvre que l’on retrouve à travers quatre grandes séries : Fenêtre, InBetween, Portraits et Ecran.

« J’ai photographié les fenêtres de mon appartement comme si j’essayais d’établir et d’affirmer l’existence de mon ‘moi’. »

Keiichi Tahara expérimente de multiples recherches sur la transparence, il oscille constamment entre ce qu’il appelle la lumière blanche et la lumière noire.

La lumière blanche symbolise les sensations et les émotions provoquées par l’extérieur. A l’opposé, la lumière noire est celle du moi intérieur, elle propice à l’imagination et à la création.

Appartement avenue Alphand 94160 St Mandé série fenêtre 1973-1982 n°inv. : FNAC 94528 Centre national des arts plastiques © Keiichi TaharaAppartement avenue Alphand 94160 St Mandé
série fenêtre 1973-1982
n°inv. : FNAC 94528
Centre national des arts plastiques
© Keiichi Tahara

« La lumière du Japon, toujours voilée, n’a rien à voir avec celle de la France, très brutale et perçante. Et la nature de la lumière, j’en suis persuadé, a une incidence sur le paysage, les gens et même la langue que l’on parle ».

Keiichi Tahara est né à Kyoto en 1951. À l’âge de 12 ans, il apprend la technique photographique avec son grand-père, le photographe professionnel Yoshitaro Miyagawa. C’est à partir de ce moment qu’il se passionne pour la lumière.

Informations pratiques

Keiichi Tahara
Sculpteur de lumière
Exposition du 10 septembre au 22 novembre 2014

La maison Européenne de la Photographie
5/7 Rue de Fourcy
75004 Paris

Ouvert du mercredi au dimanche de 11h à 20h

Plein tarif : 8 € / Tarif réduit : 4,5 €

Gratuit le mercredi de 17h à 20h

M° Saint-Paul (ligne 1) ou Pont-Marie (ligne 7)

Lien : www.mep-fr.org

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom