La VOZ’Galerie (92) présente du 6 novembre 2014 au 8 janvier 2015 la série « Joséphine » du photographe Arno BRIGNON.

Dans cette série débutée en 2009, le photographe s’interroge sur la place du père et livre sa perception de la paternité. Arno Brignon a l’art de traduire les sentiments d’un père : amour, craintes, moments de plénitude, de joie ou d’inquiétudes. Il décrit photographiquement cette aventure du quotidien entre émotions et poésie.

« Non, le monde d’Arno Brignon n’est pas tranquille, il a cette inquiétante étrangeté chère à André Breton, mais il est beau comme la rencontre fortuite sur une table à langer de deux regards qui se cherchent, deux êtres qui s’envisagent à tâtons et que le temps finira par révéler. »

Dominique Roux
Conservateur de la galerie du Château d’Eau de Toulouse
Professeur à l’ETPA et à l’université du Mirail

Arno Brignon©Arno Brignon, Joséphine #13

Arno BRIGNON est né à Paris en 1976. Éducateur spécialisé à Toulouse, il se tourne progressivement vers la photographie au fil de ses visites à Visa pour l’Image, au Château d’Eau de Toulouse ou à Arles. Les œuvres de photographes tels que Robert Franck, Trent Park, Dolores Marat, Klavdij Sluban ou Nan Goldin le bouleversent et construisent son regard, une volonté de parler du monde selon un mode poétique.

En 2009, il devient père et obtient la Bourse du Talent pour son travail sur le Mirail. Ce prix et la paternité seront les déclencheurs de son avenir de photographe. En 2010, diplômé de l’ETPA (Grand Prix du Jury), il quitte son métier d’éducateur dans les quartiers sensibles pour se consacrer entièrement à la photographie.

Son travail se situe à la frontière du documentaire et du travail d’auteur; une chronique du quotidien mêlant informations, émotions, rencontres, descriptions et poésie…

Informations pratiques

Joséphine
Arno BRIGNON

Exposition du 6 novembre 2014 au 8 janvier 2015

Entrée libre
Du mercredi au samedi de 14h30 à 19h30 et sur rendez-vous

VOZ’GALERIE
41 rue de l’Est
92100 Boulogne

Line : www.vozgalerie.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom