Accueil Actualité Photo Expositions Photo Exposition Harry Sutcliffe, flâneur de Montréal

Exposition Harry Sutcliffe, flâneur de Montréal

Le Musée McCord à Montréal (Québec) consacre la neuvième édition de son exposition en plein air au photographe canadien d’origine britannique, Harry Sutcliffe. Présentée pour la première fois du 13 juin au 19 octobre 2014 sur l’avenue McGill College, l’exposition met en valeur l’atmosphère quotidienne des places et des parcs de Montréal durant les années 1920 et 1930.

Ces photos proviennent des archives photographiques d’Harry Sutcliffe, récemment acquises par le Musée McCord. Don de l’arrière-petit-fils de l’artiste, le fond compte environ 2 000 photographies. Avec cette acquisition, le Musée McCord détient désormais la plus importante collection de photographies de l’artiste au Canada.

Harry SutcliffeParc Lafontaine
Vers 1935
© Harry Sutcliffe / Musée McCord Museum

Harry SutcliffeSquare Dominion
Vers 1935
© Harry Sutcliffe / Musée McCord Museum

Harry SutcliffePlage sur l’île Sainte-Hélène, avec vue sur le port de Montréal
Vers 1936
© Harry Sutcliffe / Musée McCord Museum

Harry SutcliffeSentier longeant le lac aux Castors dans le parc du Mont-Royal
Vers 1939
© Harry Sutcliffe / Musée McCord Museum

Harry SutcliffeBelvédère du mont Royal
1931
© Harry Sutcliffe / Musée McCord Museum

Harry SutcliffeBienvenue sur le belvédère du parc du Mont-Royal
1941
© Harry Sutcliffe / Musée McCord Museum

Harry Sutcliffe (Patricroft, Angleterre, 1878 – Laval-des-Rapides, Québec, 1942) arrive tout d’abord à Trois-Rivières, où il est employé à la manufacture de coton Wabasso. Après sa participation à la Grande Guerre en Europe, il s’installe à Laval-des-Rapides et se consacre à la photographie de Montréal. Il est l(auteur de cartes postales, parmi les plus belles qui soient de Montréal dans les années 1920 et 1930. Son style – par le choix des sujets et la composition – dénote une recherche artistique manifeste de la part du photographe, influencé par l’esthétique romantique de la fin du 19e siècle en Angleterre, où il a pratiqué la photographie avant d’immigrer au Canada en 1913. Il imprime lui-même ses cartes postales par contact du négatif sur du papier sensibilisé de type Azo et Velox. Le sujet est généralement manuscrit au bas de chaque carte, suivi de la signature HS. Harry Sutcliffe a participé à des concours, à Montréal et en Angleterre, et ses oeuvres ont été publiées dans les pages artistiques de plusieurs journaux.

Harry Sutcliffe

Informations pratiques

Harry Sutcliffe, flâneur de Montréal
Exposition du 13 juin au 19 octobre 2014

Musée McCord
690, rue Sherbrooke Ouest
Montréal (Québec) H3A 1E9
Canada

Lien : www.musee-mccord.qc.ca/fr/

Avatar
Antony Barroux
Depuis juillet 2006, Pixfan.com traite de l’actualité de la photographie : expositions, astuces et découvertes de photographes connus ou en devenir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom

Les plus lus

Dialogue photographique avec Alexandra David Néel

Alexandra David Néel (1868-1969) est considérée comme l'une des plus grandes exploratrices du XXe siècle.La 6ème édition des rencontres "Automne Photographique en Champsaur" se...

Comment partager vos 9 meilleures photos Instagram ?

Si vous ne l'avez pas encore fait, il est encore temps de partager vos 9 meilleures photos Instagram de 2018. Je vous explique comment...

Comment Connaître le Nombre de Déclenchements d’un Reflex Canon ?

Comment Connaître le Nombre de Déclenchements d'un Reflex Canon ? Contrairement aux reflex Nikon et Pentax, Canon ne fournit par d'information sur le nombre de...

Google supprime le bouton « Voir l’image » des résultats de recherche

Google supprime le bouton "Voir l'image" des résultats de recherche afin de rendre les photos plus difficiles à voler. Une bonne nouvelle pour tous...