« enfance(s) », un été photographique à Aubeterre-sur-Dronne, trois expositions personnelles et une exposition collective à découvrir dans l’un des plus beaux villages de France.

Comme chaque été, la Galerie La Carpe célèbre la photographie à travers une thématique. Cette année, le thème de l’enfance a été retenu.

Cinq photographes abordent chacun les premières années de la vie sous différents angles et au moyen de techniques photographiques variées, entre narration et fiction, jeux et souvenirs.

Cinq photographes livrent leur vision de l’enfance

Caroline Gaume a également immortalisé sa fille, Zoé. Dans « ces petits carrés », la photographe regarde sa fille grandir, entre joie et trouble. Insouciance et mystère se croisent dans ces images très douces et très oniriques.

été photographique« Zoé » © Caroline Gaume

Irène Jonas propose de passer un bel été de « grandes vacances » en Bretagne au bord de la mer. Elle capture ces moments tant attendus qui semblent durer une éternité mais s’achèvent toujours trop vite. Sensation de liberté, temps suspendu de l’enfance, images qui, longtemps après, restent encore inscrites dans nos mémoires.

été photographique« Un été en Bretagne » © Irène Jonas

Dès l’âge de 13 ans, le jeune Franck Landron commence à photographier ses camarades de classe. C’est par le jeu qu’il s’initie à la photographie. L’expérimentation lui permettra d’affiner au fil des ans son langage photographique.

Il s’oriente naturellement vers une vie personnelle et professionnelle dont la photographie sera à la fois le témoin et le moteur. Les autoportraits ponctuent l’ensemble de cette traversée photographique où l’on voit grandir Franck avec sa bande de copains.

été photographique« Saint-Martin, 1972 » © Franck Landron / agence révélateur

Dans la série « Temps des Grenadines », Dan Aucante s’intéresse aux jeunes années de son fils, de l’enfance au début de l’adolescence. Ses photographies argentiques plongent le spectateur dans une enfance baignée de lumière au détour de jeux innocents et de questionnements plus sombres.

été photographique« Le temps des Grenadines » © Dan Aucante / agence révélateur

Sylvain Granjon expérimente dans « Douce Amère » un dialogue avec sa fille. Il prête à son modèle une gravité qui ne sied pas aux enfants de son âge et tente ainsi d’évoquer la quête éperdue de l’adulte vers l’image mythique de son enfance.

Très attaché à une forme d’artisanat photographique, Sylvain Granjon utilise presque exclusivement des techniques argentiques de photomontage, de collage, de découpage et de colorisation.

été photographique« Douce Amère » © Sylvain Granjon / agence révélateur

Informations pratiques

Eté photographique Aubeterre-sur-Dronne

Expositions monographiques du 22 juin au 2 juillet 2016 de 9h30 à 12h30 et de 14h à 18h

Dan Aucante – Office du Tourisme
Sylvain Granjon – Galerie La Carpe
Irène Jonas – Salle des Mariages

Rencontre avec les photographes le samedi 25 juin 2016

http://www.aubeterresurdronne.com/

«enfance(s)»

Exposition collective du 15 juillet au 4 septembre 2016, les vendredis, samedis et dimanches de 10h à 12h30 et de 14h30 à 19h30

Dan Aucante, Caroline Gaume, Sylvain Granjon, Irène Jonas, Franck Landron

Galerie La Carpe
14 rue Barbecanne
16390 Aubeterre-sur-Dronne

Vernissage le samedi 15 juillet 2016 à partir de 18h30

http://thomasphotographie.format.com/galerie-la-carpe

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom