Eitan Simanor a travaillé pour différentes chaînes de télévisions internationales à Jérusalem. Il a été happé dans le tourbillon médiatique permanent que suscite cette ville qui occupe une place centrale dans les religions juive, chrétienne et musulmane.

Couverture : Jérusalem Terre de Pèlerins, Vieille ville de Jérusalem © Eitan Simanor

Son travail l’a amené à se frotter à des situations aussi réelles que surréalistes. C’est à la suite de cette expérience qu’il a éprouvé le besoin de partir à la rencontre de cette ville insaisissable.

Eitan Simanor présente « Dérive à Sion », une exposition qui réunit 3 séries sur Jérusalem, une ville trépidante, pleine de tensions et d’émotions où les nombreuses discordes qui la tiraillent sont pour la plupart sous-jacentes. Les hiérosolymitains ont appris à s’accommoder d’une réalité complexe et à en ignorer les rugosités.

Stress Urbain

Le photographe se penche sur le complexe protocole logistique suivant lequel les déchets ménagers, dans le périmètre engoncé de la Vieille Ville de Jérusalem, sont quotidiennement collectés et évacués.

Jérusalem, Terre de Pèlerins

Il s’agit de l’un des principaux lieux de pèlerinages chrétien, juif et musulman. Mais dans quelle mesure les pèlerins sont-­ils conscients de la complexité de ce lieu tourmenté ? Sans tenter de résoudre l’énigme, le photographe préfère se laisser entrainer par les pèlerins égarés hors des sentiers battus.

Eitan SimanorJérusalem Terre de Pèlerins
Via Dolorosa. Vieille ville de Jérusalem
© Eitan Simanor

Jaffa Street

Un plan de développement urbain ambitieux a transformé la rue de Jaffa, au cœur de Jérusalem, en quartier piéton desservi par un tramway. En 2011, après moult retards, le quartier a enfin pu reprendre vie et le projet est un succès. Mais la rue de Jaffa a-­t‐elle pu retrouver toute sa noblesse, après cette concession faite à la modernité que le tramway a imposé à une ville près de cinq fois millénaire ?

« Mon but à travers ces essais photographiques est d’observer l’activité humaine fébrile qui sature le quotidien de la ville en espérant décrypter la lame de fond qui, en permanence, balaie ce minuscule microcosme. »
Eitan Simanor

Site personnel : http://eitan-simanor.photoshelter.com/

Informations pratiques

« Dérive à Sion »
Eitan Simanor

Exposition du 12 au 28 novembre 2015 (sauf les dimanches 15 et 22 novembre)
Du lundi au vendredi de 10h à 18h et le samedi de 14h à 18h

Saint Honoré Art Consulting
346 rue Saint Honoré
75001 Paris

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom