AccueilPratique Photo5 conseils pour prolonger la durée de vie de vos tirages photo

5 conseils pour prolonger la durée de vie de vos tirages photo

Credit: Photo by depositphotos.com

Mais voilà le hic : le temps, ce filou, ne fait pas de cadeaux aux vieux clichés. Il les jaunit, les décolore, bref, il leur fait perdre leur superbe.

Allez, petite leçon rapide : les photos en noir et blanc, c’est comme le bon vin, elles se bonifient avec le temps. Pourquoi ? Simplement parce que leurs encres sont moins divas que celles des photos couleur qui, elles, ont tendance à tourner de l’œil plus vite avec leurs colorants capricieux. Prenez les clichés des fifties, par exemple, ils rougissent comme des ados amoureux, tandis que ceux des seventies prennent un coup de jaune comme après une soirée un peu trop arrosée.

Et oui, même si on a fait des bonds de géant côté techno – je parle d’impression et de qualité de papier – les trois mousquetaires de la dégradation, j’ai nommé: lumière, humidité et air, sont toujours là à l’affût pour faire tourner nos souvenirs au vinaigre. Alors, qu’est-ce qu’on fait ? On s’arme jusqu’aux dents pour protéger nos précieuses images contre ces vandales du temps.

C’est pas sorcier : on pense futé pour que nos photos puissent raconter leur histoire encore longtemps. On jongle entre l’art de la montrer et celui de la cacher pour qu’elle reste nickel. En gros, c’est un peu comme mettre sa crème solaire avant d’aller à la plage – une protection nécessaire pour garder toute sa splendeur.

Et voilà le travail ! Avec un brin de savoir-faire et une pincée d’astuces de grand-mère, vous pouvez prolonger les durée de vie de vos tirages photo et les retrouver comme au premier jour. Alors, on s’y met ?

durée de vie de vos tirages photo
Credit: Photo by depositphotos.com

Sélectionner un papier d’archive

Ah, l’encre de qualité, c’est bien beau, mais sans un papier qui tient la route, vos précieuses photos risquent de finir en mode « vintage » bien malgré elles. Vous voyez le genre ? Un papier lambda, c’est un peu comme un mauvais coéquipier au foot : il ne capte pas l’encre comme il faut, et du coup, la qualité de l’image prend un sacré coup dans l’aile.

Mais, tenez-vous bien, y’a de l’espoir ! On a dans notre manche des papiers pro, genre crème de la crème – 100 % coton ou sans acide –, qui sont de vrais chevaliers servants pour vos images. Conçus exprès pour que vos souvenirs restent nickels sur le long terme, ces papiers là, c’est la garantie « zéro souci ».

Alors, quels sont les champions toutes catégories dans ce domaine ? On a le Kodak Professional Endura Premier – rien que le nom, ça en jette, non ? – et le Fujicolor Crystal Archive Super Type PDN. Ces deux-là, c’est la promesse d’une relation durable avec vos photos. Ils ne les laisseront pas tomber, foi de photographe !

En résumé, si vous voulez que vos clichés traversent les âges sans une ride, misez sur un papier qui assure. Parce qu’après tout, une photo, c’est plus qu’une image : c’est un morceau de vie, et ça, ça n’a pas de prix !

Utiliser des encres à base de pigments

Vous savez quoi ? Choisir la bonne encre, c’est un peu comme choisir le bon vin pour un dîner : ça peut faire toute la différence ! Imaginez, vous avez capturé le sourire de mamie, le premier pas de bébé, ou ce coucher de soleil à couper le souffle. Vous voulez que ça dure, n’est-ce pas ? Eh bien, l’encre, c’est le secret pour garder ces moments intacts, loin des ravages du temps.

L’oxydation, ce vilain petit canard de la chimie, s’invite toujours sans frapper et ternit les couleurs de nos précieux souvenirs. Mais tenez-vous bien : avec une encre pigmentaire de haute volée, vos chefs-d’œuvre pourraient tenir le coup jusqu’à 200 ans. Vous imaginez ? C’est presque deux fois plus vieux que la tour Eiffel !

Cette encre-là, c’est la rock star du monde des impressions : des détails à vous couper le souffle, une palette de couleurs digne d’un arc-en-ciel après l’orage, et ces petites particules d’encre suspendues dans leur bulle de résine comme des acrobates dans un numéro de cirque, ralentissant la danse de la décoloration.

Par contre, l’encre à base de colorant, c’est un peu comme une étoile filante : superbe mais éphémère. Après 25 à 30 ans, elle commence à perdre de son panache. C’est triste, mais c’est comme ça.

Alors, si vous voulez que vos images restent pimpantes comme au premier jour, vous savez ce qu’il vous reste à faire : optez pour l’encre pigmentaire et faites un pied de nez au temps qui passe !

Réduire la dégradation de l’encre

Alors, vous venez de sortir votre chef-d’œuvre de l’imprimante, et vous trépignez d’impatience, hein ? Mais patience, l’artiste ! Laissez cette encre se faire une petite balade sur le papier, qu’elle trouve sa place, qu’elle s’accroche bien comme il faut. Comme on laisse reposer la pâte à crêpes, laissez vos impressions prendre un bain de soleil tranquille dans un coin sans poussière.

Et ce temps de séchage, c’est pas du pifomètre ! Ça va dépendre du duo encre-papier que vous avez choisi. C’est un peu comme un mariage : faut que la compatibilité soit au top pour que ça dure. Et quand il sera temps de manipuler vos trésors, pensez à laver vos mimines ou, mieux encore, enfilez des gants en coton. C’est pas cher, et ça fait un max de bien pour garder vos impressions nickel, sans les souiller avec des solvants qui les feraient vieillir avant l’heure.

Où qu’on trouve ces petits sauveurs de gants ? Dans les échoppes d’art ou sur le net, chez le géant Amazon par exemple. Un clic, et hop, vous voilà équipé pour que vos créations restent éternelles !

Stockage sans acide

Balancer vos précieux tirages au grenier ou à la cave, c’est comme leur rouler un tapis rouge pour l’humidité, cette ennemie jurée. Pour prolonger la durée de vie de vos tirages photo et conserver vos impressions nickel chrome, le must c’est de les loger dans un coin où le climat est aussi contrôlé qu’une salle de musée, pas trop chaud, pas trop froid, juste parfait.

Et pour les bichonner encore plus, conservez-les dans du papier de soie sans acide – vous savez, celui qu’on trouve dans n’importe quelle boutique d’art qui se respecte. Puis, hop, dans des boîtes conçues exprès pour ça, pas de la récup’ ! Oubliez les boîtes recyclées qui traînent dans le garage, et optez pour des écrins sans acide ni lignine. C’est comme une armure pour vos trésors papier – une garde rapprochée pour une durabilité maximale.

Durée de vie de vos tirages photo : protégez-les des UV

Ah, la lumière UV, cette espèce de vampire des couleurs, elle est sans pitié pour nos chères photos ! Avec le temps, elle les dévore, les rendant aussi fades qu’un vieux jean délavé, avec des couleurs qui perdent leur punch et des ombres qui se brouillent comme un matin de brouillard. Mais tenez bon, il y a de l’espoir : un verre anti-UV pour vos cadres, c’est le garde du corps qu’il faut à vos précieux clichés.

Quand il s’agit de montrer fièrement vos photos encadrées, oubliez les spots en plein soleil. C’est un non catégorique ! Choisissez plutôt un petit coin tranquille, à l’abri des rayons traîtres. C’est aussi pour ça que dans les galeries d’art ou les musées, on vous dit « Non, non ! » au flash. Ce petit éclair lumineux, bien que sympa pour vos selfies, c’est un véritable fléau pour les œuvres d’art, surtout celles qui ont plus d’années au compteur que votre arrière-grand-tante !

Entreprises spécialisées dans la fourniture de solutions pour prolonger la durée de vie de vos tirages photo

  • Gaylord Archival – Une entreprise qui offre une large gamme de fournitures pour la conservation, y compris des solutions de stockage et d’exposition pour les documents et photographies.
  • Talas – Basée à New York, Talas est un fournisseur de matériaux et d’outils pour la conservation, desservant les institutions, les conservateurs et les particuliers.
  • University Products – Fournit des matériaux de conservation, des outils et des équipements pour la préservation des collections culturelles et historiques.
  • Archival Methods – Offre une variété de solutions de stockage archivistique pour les photos et documents, y compris des boîtes, des chemises et des pochettes.
  • Light Impressions – Spécialisée dans les fournitures archivistiques pour la présentation et la conservation des photographies.
  • KLUG-Conservation est spécialisée dans la préservation des biens culturels et propose des solutions pour les archives, les musées, les bibliothèques et l’encadrement.
Antony Barroux
Antony Barroux
Note éditoriale : Nous percevons une commission sur les liens partenaires présents sur Pixfan. Les commissions n'affectent pas les opinions ou les évaluations de nos rédacteurs. Si vous souhaitez nous aider, pensez à utiliser nos liens partenaires. Code créateur : PIXFAN

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Best of