Dolorès Marat, Gilles Verneret Traces

La Galerie Françoise BESSON réunit les photographes Dolorès Marat et Gilles Verneret pour une exposition sous le thème des traces, « la Route du paradis » pour Dolorès Marat, et « sur les Traces des grands demeurants » pour Gilles Verneret.

Dolorès Marat présente les traces de ses différents voyages et errances, à la fois dans les grandes capitales, Paris ou New York des années 90 mais aussi les traces de son périple autour du bassin méditerranéen amorcé dans les années 2000 et qu’elle poursuit inlassablement.

C’est l’atelier Fresson qui, depuis le premier cliché, en 1983, tire ses négatifs et fait partie intégrante de son univers. La technique du tirage au charbon donne une douceur veloutée aux photographies et perd un peu le spectateur qui ne sait s’il voit une peinture, un pastel ou une photographie. Ainsi, Dolorès Marat nous révèle ses moments suspendus, ses couleurs à la fois pénétrantes et fugaces, son inspiration en clair-obscur, entre rêve et réalité.

Dolorès Marat, Gilles Verneret© Dolorès Marat

Dolorès Marat est née et travaille à Paris. Photographe indépendante, elle continue sa recherche au détriment des modes et des genres. Son travail d’auteur utilise uniquement le procédé de tirage Fresson. Elle a publié de nombreux livres de son travail personnel et répond aussi à des commandes privées.

Gilles Verneret a choisi d’aller sur les traces des grands demeurants ou d’événements connus qui abordent les
rapports du réel et de l’imaginaire. Ce désir de traces s’est inscrit dans une série de voyages, de chapitres.

Son voyage en terre sainte lui a déclenché le premier chapitre qui a donné lieu à une sublime série d’images montrées dans une exposition à la bibliothèque de la Part-Dieu, le silence et l’oubli, sur les traces de Jésus. En spécialiste d’une prose visuelle, il part à la rencontre de Jèsus, de Hermann Hesse, de Nietzsche, de Proust, de Cézanne…

Dolorès Marat, Gilles Verneret© Gilles Verneret

Gilles Verneret est né en 1950, il vit et travaille à Lyon. Photographe freelance de 1972 à 1976 et de 1981 à 1995, puis à FR3 jusqu’en 1981. En 1990, il ouvre l’espace de photographie « le Bleu du ciel » avec le soutien de la Ville de Lyon, de la DRAC et du Conseil régional. Ce lieu a pour vocation de montrer la photographie contemporaine émergente. En 2001, il fonde et anime le festival « Lyon septembre de la photographie ».

Son travail a fait l’objet d’une trentaine d’expositions personnelles et collectives en France, de plusieurs livres, et de commandes ou bourses d’institutions. Son œuvre est présente dans des collections publiques (Institut d’art
contemporain, Musée d’art contemporain, Fond national de la photographie).

Où peut-on voir l’exposition ?

Dolorès Marat
Traces_ la route du Paradis

Gilles Verneret
Sur les Traces des grands demeurants

Exposition du 30 avril au 03 juin 2015

Galerie Françoise BESSON
10, rue de Crimée
69001 Lyon

Métro C Croix-Rousse
(À 1 min, bd de la Croix-Rousse)
Bus Ligne C3 ou C13 hôtel de Ville.

Du mercredi au samedi de 14h30 à 19h et tous les jours sur RDV.

Lien : http://www.francoisebesson.com/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom