Notre planète étouffe sous le poids des déchets plastiques. Selon une étude publiée en 2015 par des chercheurs américains, il en ressort que 8,3 milliards de tonnes de plastiques avaient été produites depuis 1950. Un véritable océan de déchets plastiques a envahi l’environnement.

La biologiste Jenna Jambeck, de l’université de Géorgie, aux Etats-Unis qui a dirigé l’étude précise que la plupart des matières plastique ne sont pas biodégradables avec pour conséquence qu’elles pourraient persister des centaines voire des milliers d’années dans la nature.

Seule une infime part a été recyclée (9 %) et incinérée (12 %). La grande majorité (79 %) s’est accumulée dans les décharges ou dans la nature et en particulier dans les océans (8 millions de tonnes y sont déversées chaque année).

déchets plastiquesPhoto Dustan Woodhouse

Les déchets plastiques un enjeu politique et environnemental majeur

Le plastique cristallise de nombreux enjeux politiques et environnementaux qui sont liés d’une part à la consommation de ressources qu’il requiert pour sa fabrication et d’autre part à la production de déchets qu’il entraîne du fait de sa courte durée de vie. En effet, il apparaît que 50 % des plastiques utilisés pour la consommation sont à usage unique.

La consommation de plastique a été multipliée par 20 dans le monde dans les cinquante dernières années. On estime que 13 millions de tonnes de plastique sont déversées chaque année dans les océans . En Asie, les effets de cette pollution sont dramatiques. Cinq pays rejettent à eux seuls plus de quatre millions de tonnes de plastique par an dans les mers, ce sont la Chine, l’Indonésie, les Philippines, la Thaïlande et le Vietnam. A ce rythme, certains chercheurs estiment qu’il y aura plus de plastique que de poissons dans l’océan à l’horizon 2050.

Le photographe Lorenzo Mancini a pu le constater en Thaïlande. Il explique « Suite au constat que j’ai pu faire sur place, j’ai décidé de lancer un petit défi, sans prétention. Je vois néanmoins que beaucoup de personnes semblent se prendre au jeu et ce, un peu partout dans le monde. Le principe est très simple, juste quelques minutes consacrées à la récolte de quelques déchets plastiques et une photo sympa avec sa collecte, individuellement ou en équipe. »

Le défi #10wastechallenge s’attaque à la pollution plastique

Fort de ce constat, le photographe a lancé mi-mars l’opération 10 Waste Challenge sur Instagram. Le défi #10wastechallenge consiste à ramasser un maximum de déchets plastiques en 10 minutes et poster ensuite une photo du butin sur Instagram pour encourager les vocations. Individuellement, ce geste peut paraître insignifiant mais reproduit aux quatre coins du globe cela peut faire la différence.

Comment participer au #10wastechallenge ?

– Ramasser en 10 minutes le maximum de déchets plastiques possibles

– Poster une photo de son butin sur Instagram suivi du hashtag #10wastechallenge

– Ajouter un lieu

– Et enfin répéter l’opération aussi souvent possible

En lançant ce défi, le photographe espère fédérer une large communauté et transformer ce challenge en véritable automatisme. Sur Instagram, les participants ne cessent d’augmenter. Ils sont originaires d’un peu partout dans le monde, Californie, Australie, République Dominicaine Norvège, Espagne, Suisse…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom