Le 17 janvier 2011 à Tunis, le photographe Lucas Dolega nous quittait, alors qu’il couvrait la « Révolution du jasmin». Pour rendre hommage à Lucas, et, à travers lui, à tous les photojournalistes qui risquent leur vie pour la liberté d’informer, sa famille, ses proches, ses amis, décident de créer l’association Lucas Dolega et de lancer un prix photographique.

Ce prix est destiné à soutenir les photographes qui exercent leur activité dans des conditions souvent difficiles et sur des zones pouvant comporter des risques pour assurer la diffusion d’une information libre et indépendante. Il a pour essence de récompenser un photographe qui par son engagement personnel, son implication sur le terrain, ses prises de position et la qualité de son travail, aura su témoigner de son attachement à la liberté de l’information.

Les participants devront présenter un reportage photographique traitant d’une situation de conflit (guerres civiles ou militaires, émeutes, attentats ou manifestations publiques), d’une catastrophe naturelle ou sanitaire, de leurs conséquences pour les populations civiles.

Organisé en partenariat avec la Mairie de Paris, le magazine Polka et avec le soutien de Reporters sans frontières, le Prix Lucas Dolega récompensera chaque année un photographe d’une dotation Nikon de 10.000 euros, d’une exposition à Paris et d’une parution dans l’album de RSF. Par ailleurs, le lauréat verra tout ou partie de son reportage publié dans un numéro de Polka Magazine qui lui proposera la production d’un autre reportage.

Lucas Dolega Photo © Corentin Fohlen

Lucas Dolega Ptoho © Matthieu Rondel

Modalités et informations :

Le règlement complet du Prix et la fiche de participation seront consultables et téléchargeables sur le site du Prix Lucas Dolega www.prixlucasdolega.org.

Dépôt des candidatures du 15 septembre au 10 novembre 2011.

1 COMMENTAIRE

  1. […] jury de la première édition du Prix Photo Lucas Dolega vient de récompenser le photojournaliste Emilio Morenatti pour son reportage « Displaced in […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom