Rencontre avec de jeunes photographes talentueux sur le stand Nikon samedi 6 novembre 2010 au Salon de la Photo : Marie Benattar, Dorothy-Shoes et Anthony Dubois.

Marie Benattar, Dorothy-Shoes et Anthony Dubois
© Photo Hugues Habert

Anthony Dubois

Votre parcours ?

Je n’ai pas étudié la photographie, je suis autodidacte. A la base, j’étais musicien. J’ai commencé par les concerts. Dans la vie, j’aime les choses qui bougent, que ce soit dans la musique ou dans d’autres domaines.

Comment êtes-vous venu à la photographie ?

J’ai toujours eu la passion de la photographie. Avec mon premier mois de salaire, je me suis acheté mon premier appareil photo. Ensuite, j’ai commencé à faire des photos de concerts.

© Photo Anthony Dubois

Parlez-nous de cette photo, une performance pyrotechnique qui aurait pu mal finir  ?

C’est un groupe de Black Metal scandinave qui s’appelle Watain. La photo a été prise à Nantes au festival Hellfest. Ils n’avaient pas prévenu qu’ils utilisaient des effets pyrotechniques avec des flammes de 3 mètres de haut. Au moment ou la flamme est partie, je venais de quitter le dessus du dispositif. Cela aurait pu se terminer assez mal.

Beaucoup de post production ?

Juste ce qu’il faut, j’aime bien donner un peu de relief aux photos pour faire ressortir un certain dynamisme.

Aujourd’hui, vous vivez uniquement de la photographie ?

Oui, je reçois régulièrement des demandes pour faire des photos de groupes de musique.

Lien : Anthony Dubois

Dorothy-Shoes

Votre parcours ?

J’étais comédienne avant de devenir photographe. Au fur et à mesure du temps, je me suis rendu compte que ce que j’aimais dans le théâtre, c’était la mise en scène, la scénographie, raconter des histoires mais pas forcément comme comédienne mais comme metteur en scène. Cette recontre directe avec le public m’a été de plus en plus pénible, le trac prenait le dessus. J’ai préféré laisser parler les images à ma place et choisir la photographie comme voie. Cela me permet de dire autant de chose qu’avec le théâtre mais au moins je suis derrière.

Dorothy-Shoes
© Photo Hugues Habert

Vous travaillez beaucoup sur les séries, là c’est la série Monologues ?

Ce que j’appelle les Monologues, ce sont des histoires construites à un seul personnage. C’est comme si l’on rentrait dans la tête d’un personnage. C’est une forme d’onirisme. C’est allez visiter ce que l’on cache quand on est en public, en société. J’essaie de mette en lumière ce face à face que l’on a avec soi-même.

Comment vous avez appris ?

Je suis quelqu’un d’instinctif. Qui essaye beaucoup et qui se trompe beaucoup.

Vous avez commencé une autre forme de travail avec le reportage sur Django ?

J’ai commencé à travailler la forme du reportage en mélangeant de la mise en scène. Django est un gitan que j’ai rencontré cet été. Ce travail représente un dialogue entre mon univers et le sien. Je lui est proposé de parler de lui à travers mon regard. Lui, m’a invité chez lui et j’ai découvert son univers.

© Photo Dorothy-Shoes

Vous pouvez nous parler de votre action sociale dans l’univers carcéral ?

Depuis 2008, j’interviens dans les prisons françaises et je donne des ateliers d’éveil photographique avec pour dynamique de travail, la perspective d’avenir pour les détenus.

Des projets ?

Oui, un gros projet au Chili dans le désert d’Atacama où je vais essayer d’évoquer les dépendances provoquées par la civilisation et prendre des nouvelles de l’être humain dans son essence.

Et aussi des expositions à Paris au mois de décembre à la BNF, à Athènes et à Barcelone.

Lien : Dorothy-Shoes

Marie Benattar

Marie Benattar
© Photo Hugues Habert

Marie Bénattar est la lauréate du prix Mark Grosset organisé par les rencontres photographiques de Vendôme dans la catégorie création plasticienne.

Votre parcours ?

J’ai étudié aux Beaux-Arts de Clermont-Ferrand où j’ai passé 3 années. J’ai commencé par la peinture. Ensuite j’ai effectué des interventions de façade ou j’ai découvert la photographie. Je suis rentré à l’école EFET directement en 2ème année ou j’ai pu réaliser des projets personnels.

D’autres projets en cours ?

Continuer mon travail personnel.

© Photo Marie Benattar

Les nouvelles technologies ?

Il y a un maximum de choses sur la prise de vue. Je bricole beaucoup donc tous les principaux éléments sont à la prise de vue.

© Photo Marie Benattar

Lien : Marie Benattar

1 COMMENTAIRE

  1. […] This post was mentioned on Twitter by Antony Barroux, Thomas Maquaire. Thomas Maquaire said: RT @pixfan: pixfan.com: Conférence Nikon jeunes talents http://bit.ly/dcfDx4 […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom