AccueilFocusDes visages que vous n'oublierez pas, les lauréats du 31ᵉ concours Portrait

Des visages que vous n’oublierez pas, les lauréats du 31ᵉ concours Portrait

Le magazine AAP #31 Portrait a récompensé les meilleurs projets photographiques sur le thème du portrait, un genre qui révèle l’humanité dans toute sa diversité et sa complexité.

La photographie de portrait est marquée par une grande variété de formes et de méthodes, allant de l’identification à l’approche la plus sensible de la saisie des émotions (y compris son potentiel de mise en valeur du modèle ou d’éducation de l’auditoire).

Elle va au-delà des photographies de studio ou des portraits de famille ordinaires pour devenir un genre à part entière, permettant aux photographes d’exprimer tout leur potentiel créatif. Un portrait peut susciter toute une série de réactions, y compris celles qui décrivent, révèlent, embellissent, questionnent et déstabilisent.

Dans ce nouveau numéro d’AAP Magazine, 25 photographes de 11 pays différents et de quatre continents partagent leurs points de vue. Chacun d’entre eux révèle son histoire personnelle et son approche différente de la photographie de portrait.

31ᵉ concours Portrait du magazine All About Photography

« Portrait où je change de perspective et j’essaie de nouvelles façons de regarder et de photographier. Resserrer sur un œil, trouver la composition et le contraste. »

concours Portrait
© Nanda Hagenaars/AAP Magazine 31 Portrait

Faire un portrait est pour moi la chose la plus difficile. Il faut essayer de mettre son appareil photo entre la peau d’une personne et sa chemise.

Henry Cartier-Bresson

« La photographie « Daughter of Chinghis Khan » fait partie d’un projet plus vaste, dans lequel nous avons photographié notre fille de la naissance à l’âge adulte. À travers elle, nous explorons le processus de croissance et le développement de la personnalité. »

Anna Hayat and Slava Pirsky
© Anna Hayat and Slava Pirsky /AAP Magazine 31 Portrait

« La série Anomium s’inspire du concept de « l’enfant qui sait » d’Higonnet – l’idée que l’enfance est une période d’innocence et de sagesse, une brève période bénie par cette innocence, mais accablée par la connaissance d’un monde hostile.

Cette série examine ces idées et cherche à évoquer un sentiment de transformation qui est à la fois obsédant tout en conservant des éléments de cette pureté qui s’estompe. Elle sert de témoignage de la résilience et de la beauté de l’enfance face au voyage vers la maturité.

Note aux éditeurs : il ne s’agit pas d’une image IA. »

Matt Findley
© Matt Findley/AAP Magazine 31 Portrait

Mentions spéciales du jury concours Portrait

« Naomi, 5 ans, est née avec une hydrocéphalie. À l’âge de 20 jours, elle a été prise en charge par la Fondation Wisma Kasih Bunda (Semarang, Java Est, Indonésie, 2023).

La maladie de Minamata est causée par un empoisonnement chronique au mercure.
Ce métal, utilisé dans des centaines de mines d’or illégales dans les forêts de Java, en Indonésie, contamine l’environnement. Les mineurs, qui ont travaillé pendant des années au contact du mercure, ont développé des maladies neurologiques dégénératives.

Le déversement des déchets des mines d’or a également contaminé les aquifères en amont : les villages situés en aval des mines utilisent depuis des années de l’eau contenant du mercure à des fins domestiques et pour l’irrigation des cultures. »

Erberto Zani
© Erberto Zani/AAP Magazine 31 Portrait

« Ce jour-là, j’ai décidé de m’enfermer dans le noir, seul devant mon miroir. Mon souhait est de sortir des sentiers battus et d’obtenir des portraits originaux directement à partir de l’appareil photo. Appareil en noir et blanc avec le mode haut contraste, une lumière derrière moi, quelques gouttes d’eau bien éclairées. Puis beaucoup de patience pour trouver la bonne vitesse d’obturation, la juste compensation d’exposition et les bons mouvements à suivre. Voilà, un rendu puissant, sombre, déroutant, effrayant, poétique, … chacun est libre de les interpréter comme il le souhaite. Pratiquement aucun post-traitement, juste un recadrage, un ajustement des ombres et des tons blancs. »

Marc Gaillot
© Marc Gaillot/AAP Magazine 31 Portrait

« Belgique, Province de Namur, Morialmé (Marche Saint-Pierre), les Marches de l’Entre-Sambre-et-Meuse sont inscrites sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’Unesco, Cette Marche se déroule en grande partie dans les campagnes, notamment le trajet du centre du village vers la chapelle du Poucet, Les Marcheurs sortent avec le vieux costume traditionnel, c’est-à-dire le sarrau bleu, le pantalon blanc et le foulard rouge et marchent à l’ancienne. »

Alain Schroeder
© Alain SCHROEDER / hemis.fr / AAP Magazine 31 Portrait
Antony Barroux
Antony Barroux
Note éditoriale : Nous percevons une commission sur les liens partenaires présents sur Pixfan. Les commissions n'affectent pas les opinions ou les évaluations de nos rédacteurs. Si vous souhaitez nous aider, pensez à utiliser nos liens partenaires. Code créateur : PIXFAN

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Best of