Comment réussir ses photos en noir et blanc

0

Comment réussir ses photos en noir et blanc

Ah, la photo noir et blanc…

Je dois commencer ce texte par un aveu. Mes camarades de classe et professeurs en photographie (que je salue, en passant) vont rigoler à la lecture de cette anecdote.

J’ai toujours été assez exubérante en classe. J’avais toujours mille questions…et mille opinions.
Le jour où on a parlé de photo noir et blanc, j’ai eu une petit montée de lait. Il fallait que j’en parle. Pourquoi?
Parce que je DÉTESTAIS vraiment le noir et blanc. Je trouvais cela oh combien ennuyant, oh combien terne, fade et sans vie. Bref… carrément…GRIS.

Quelques années plus tard, je souris en pensant à ce jour où j’ai lynché le noir et blanc devant ce public d’une quinzaine de personnes dans cette salle de classe de Québec.

Je n’avais rien compris du tout. Je n’avais jamais vu de véritable noir et blanc. Je n’avais jamais vu une photo noir et blanc bien travaillée, au contraste magnifique. Je ne connaissais RIEN au noir et blanc.

Heureusement, depuis, j’ai ouvert mon esprit!

C’est donc avec un regard tout à fait différent que je vous ferai part de mes expériences aujourd’hui. Je vous parlerai de ce qui fait, à mon avis, une bonne photo en noir et blanc, pourquoi ne jamais simplement désaturer une image, et comment utiliser Lightroom pour créer un noir et blanc magnifique. Prêts? Allons-y!

La base d’une bonne photo en noir et blanc : lumière et contraste

Noir ET blanc. Il y a une raison pourquoi ce type de photo se nomme noir et blanc et non niveaux de gris. Parce que pour réussir sa photo en noir et blanc, il faut que l’image contienne de vrais blancs et de vrais noirs profonds. Sinon, on risque d’arriver au résultat ennuyant qui me dégoutait profondément quand j’avais 20 ans.

Ce qu’il faut garder en tête en faisant de la photo noir et blanc est que, autant le noir et blanc peut nous sauver de quelques problèmes de couleur dans certains cas, il peut aussi nous causer bien des tracas. Pensez-y. Parfois, la couleur est ce qui fait la réussite d’une image. D’autre fois par contre, elle aide beaucoup à camoufler un mauvais éclairage ou quelques manques au niveau de la lumière. Enlevez la couleur, et ce qui reste pourrait être décevant.

Dans ce cas, pour obtenir un beau noir et blanc, il nous faudra des blancs lumineux et des noirs profonds dans une même image. Pour ce faire, il faut y avoir pensé à la prise de vue. Il faut avoir choisi un sujet qui se détache bien de l’arrière-plan, qui est éclairée de belle façon. Observez votre sujet attentivement. Y-a-t-il des zones d’ombre marquées? Y-a-t-il des zones plus lumineuses? Gardez toujours à l’esprit que le contraste sera votre meilleur atout lors de la conversion de votre image en noir et blanc.

Notez que je dis bien conversion en noir et blanc. Lorsqu’on parle de contraste, il n’y a pas que la lumière qui a un rôle à jouer. La couleur aussi! Ce qui m’amène au prochain point…

réussir ses photos en noir et blancCiel en couleurs

réussir ses photos en noir et blancCiel en niveaux de gris

réussir ses photos en noir et blancCiel en noir et blanc

Pour obtenir une belle image en noir et blanc, prenez-là en couleur!

Ceci peut paraître contre intuitif lorsqu’on débute, mais vous ne devriez jamais prendre votre photo directement en noir et blanc. Pourquoi? Parce que vous perdez une tonne d’informations qui vous seraient extrêmement utiles dans votre traitement d’image. Cette information capitale se trouve dans les couleurs.

Pour comprendre l’impact des couleurs sur vos photos en noir et blanc, je dois passer par un concept très important : la luminance et la chrominance. C’est quoi tout ce jargon technique? Vous verrez, c’est très simple.

La luminance, c’est l’intensité lumineuse de chaque couleur, de très brillant à très foncé. Vous avez probablement déjà vu, dans un logiciel de traitement d’image, des valeurs situées entre 0 et 255. La luminance, c’est ce qui est défini par les nombres entre 0 et 255. Lorsque votre rouge est à 255, par exemple, il est très brillant.

Ensuite, la chrominance, c’est la couleur elle même et son emplacement dans le spectre des couleurs: sa teinte, si on veut.

Fleur en couleurs

Fleur en niveaux de gris

Fleur en noir et blanc

Quel est le rapport avec le noir et blanc?

Disons que vous prenez une photos de fleurs sans l’herbe. Le rouge des fleurs se détache très facilement de l’arrière-plan vert, puisque ce sont des couleurs complémentaires. Mais qu’en est-il de la version noir et blanc? Si le rouge des fleurs est de la même intensité lumineuse que le vert de l’herbe, ces deux couleurs sembleront identiques en noir et blanc. Comme on a enlevé la chrominance de l’équation, il faudra procéder autrement pour retrouver les différences entre nos sujets.

Heureusement, dans Lightroom, on peut jouer sur la luminance de chaque couleur séparément, afin de mieux les différencier.

C’est pourquoi vous devriez toujours prendre photos en raw et en couleur, pour mieux les traiter par la suite.

Vous avez bien analysé votre sujet, vous avez minutieusement choisi votre éclairage, et vous avez pris votre photo en couleur.

Maintenant, c’est le moment de traiter votre photo et de la convertir en noir et blanc. Pour ce faire, nous allons utiliser Lightroom, qui nous donne une tonne d’options très intéressantes pour contrôler tous les éléments qui nous intéressent.

Je vous garantis qu’après cet article, vous serez en mesure de créer les meilleurs noirs et blancs de votre vie!

Première étape : régler les contrastes

Maintenant que votre photo est en noir et blanc, la première chose à faire est de régler les contrastes dans la section des réglages généraux.

L’objectif ici est de conserver un maximum de détail, tout en ayant de vrais noir et de vrais blancs. Habituellement, je corrige les blancs d’abord en appuyant sur la touche alt ou option en même temps que j’utilise la curseur.

Ceci me permet de voir rapidement si j’ai des blancs purs. Je répète la même étape pour les noirs.

Ensuite, si je trouve qu’il manque d’information dans les ombres ou les hautes lumières, j’ajuste les curseurs jusqu’à obtenir un résultat intéressant.

réussir ses photos en noir et blancAprès, comme le curseur de contraste affecte l’image dans son ensemble et que je préfère les réglages plus localisés, je n’y touche pas.

Puis, j’ajoute un peu de clarté. La clarté est en fait un réglage qui affecte les contrastes seulement au niveau des contours.

Ceci fait en sorte de créer un peu plus de netteté. Généralement, j’évite d’utiliser la clarté au delà de 30, surtout en portrait, parce que selon les sujets, ce réglage peut donner un aspect peu flatteur à la peau.

À ce point ci, le contraste de votre image commence à prendre forme. La prochaine étape est d’ajuster la luminance de chaque couleur dans l’onglet TSL.

Deuxième étape : régler la luminance des couleurs pour une photo noir et blanc pleine de nuances!

Le secret pour ajouter beaucoup de nuances à vos photos en noir et blanc, c’est d’utiliser les différents curseurs de couleur dans l’onglet TSL du module de développement.

Comme nous l’avons vu précédemment, les couleurs d’une même intensité auront l’air identiques une fois converties en noir et blanc.

Le portrait sur lequel j’ai travaillé jusqu’à présent n’étant pas un très bel exemple du pouvoir des réglages de couleurs, je vais vous le démontrer avec une image de paysage avec un ciel coloré.

Si on converti cette image en noir et blanc, le ciel deviens particulièrement ennuyant.
Pour remédier à la situation, je vais utiliser les réglages de couleur. Pour amener un peu plus de contraste dans le ciel, je vais réduire la luminance du bleu.

Puis, je vais jouer un peu sur la luminance du jaune. La différence est remarquable!

réussir ses photos en noir et blanc

Troisième étape : ajouter des réglages localisés et peindre avec la lumière

Si nous revenons à notre portrait, vous voyez que cette image est déjà très bien. Par contre, nous pouvons améliorer la photo encore davantage en accentuant les volumes du corps.

Pour ce faire, nous allons appliquer des réglages localisés. Nous allons utiliser le filtre radial pour appliquer de la clarté sur le corps uniquement.

Ensuite, avec l’outil pinceau de retouche, nous allons éclaircir et assombrir certaines zones. Il faut y aller très doucement et commencer par un changement très minime au niveau de l’exposition.

Règle générale, si vous voyez clairement où vous êtes passé, c’est trop! Il suffit ensuite de répéter les mêmes actions pour accentuer les zonez d’ombre, et voilà!

réussir ses photos en noir et blanc

réussir ses photos en noir et blanc

Pour pouvez applique les mêmes techniques sur un paysage. Par exemple, sur notre photo de tout à l’heure, nous pouvons ajouter un filtre gradué pour éclaircir l’avant plan, et assombrir le ciel.

Puis, avec le pinceau de retouche, on peut également ajouter un peu de lumière dans les nuages.

Bref, pour ajouter des nuances et des points d’intérêts dans vos images, les réglages localisés sont une excellent façon de faire. Il faut simplement y mettre le temps nécessaire!

réussir ses photos en noir et blanc

réussir ses photos en noir et blanc

réussir ses photos en noir et blanc

Conclusion

En conclusion, la photo noir et blanc et une excellente façon d’exprimer votre créativité en portant une attention particulière à la lumière et aux contrastes.

Un noir et blanc bien exécuté charmera vos spectateurs à tous les coups!

Pour réussir vos photos en noir et blanc, il faut d’abord porter attention à votre sujet, en gardant en tête que les contrastes, tant au niveau de la couleur que de l’éclairage, seront vos meilleurs atouts lors du traitement.

Ensuite, pour traiter vos photos dans Lightroom, il y a essentiellement 3 étapes. La première est de régler les contrastes dans votre image à l’aide des curseurs blanc, noir, ombres et hautes lumières. La deuxième étape est de régler les nuances plus subtiles entre les couleurs dans le mélangeur noir et blanc. Enfin, pour un effet spectaculaire et ajouter des points d’intérêt dans vos images, n’hésitez pas à utiliser les réglages localisés, comme le filtre radial, le filtre gradué et le pinceau correcteur.

Athlète avant

réussir ses photos en noir et blanc

Athlète après

réussir ses photos en noir et blanc

Bref, je souhaite que cet article vous aura aidé à faire passer vos photos noir et blanc au prochain niveau.

Si vous avez des questions n’hésitez pas à les poser dans les commentaires. Pour plus d’articles comme celui-ci, je vous invite à visiter mon blogue et ma chaîne youtube!

Sur ce, je vous dit à la prochaine, et bonne retouche!

Article précédentReka Nyari, Valkyrie Ink, le corps à l’œuvre
Article suivantNe ratez plus aucun lever et coucher de soleil
Trois ans après la fin de mes études en photo, je suis toujours aussi passionnée. J’ai pratiqué la photographie dans de nombreux créneaux, du portrait à l’événementiel en passant par l’immobilier, la mode, le mariage, les bals de finissants et la photographie scolaire. J’ai été publiée sur des sites d’actualité musicale, en plus de photographier pour des catalogues de vêtements, de faire vendre des maisons, de travailler dans un studio de portrait et de photographier les élèves du primaire et du secondaire dans tout le Québec. J’ai aussi un intérêt marqué pour la retouche et le traitement d’image. Maintenant, je souhaite partager ma passion avec le plus grand nombre, afin que la photographie devienne accessible à tous et qu’elle vous fasse sentir aussi vivant que moi!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom