ColèresS Planquées, une série inédite de Dorothy-Shoes.

ColèresS planquées est l’anagramme de sclérose en plaques. Atteinte de cette maladie, la photographe Dorothy-Shoes a demandé à trente trois femmes de son entourage plus ou moins proche de bien vouloir interpréter ses représentations personnelles de cette pathologie lourde ainsi que chacune de ses peurs liées à ses facteurs dégénérescents. Dite incurable, la sclérose en plaques touchent plus de 300 000 personnes en Europe.

Avec ColèresS Planquées, Dorothy-Shoes a réalisé un travail d’auto-portraits intimes et distancés. Trente trois illustrations du rapport intime que l’artiste entretient avec son handicap.

La série ColèresS Planquées est présentée jusqu’au 31 octobre 2015 à la première édition de La Triennale de Vendôme.

« Je ne suis pas à proprement dit photographe. Je sais à peine ce qu’est une focale ou une vitesse d’obturation. Je viens avant tout du monde du théâtre et de la mise en scène. De façon plutôt punk, j’utilise la photographie comme outil, la rue comme studio.

Partisane du faire beaucoup avec peu, les lieux de shooting sont glanés au fil de ma marche ou repérés à coups de deux roues. L’espace public est le plus grand terrain de jeu, et le plus prolixe. J’y cherche les murs et les textures. Faire avec ce qui est. »
Dorothy-Shoes

Dorothy-ShoesLa marche
© Dorothy-Shoes

« Je n’avais jamais passé autant de temps avec autant de femmes… La grande majorité d’entre elles n’ont jamais posé devant un objectif autre que ceux des fêtes familiales. Je suis profondément marquée par leur générosité vraie, leur courage, leur désir de faire et de se mettre au service de cette série. Lors de chaque séance de prises de vue chacune d’entre elles me donne une force insufflant la séance suivante. Ces femmes, volontaires, sont l’alimentation majeure de ce travail… Les prises de vue sont sans exception un véritable cadeau d’humanité. »
Dorothy-Shoes

Dorothy-ShoesAubagio
© Dorothy-Shoes

La Sclérose En Plaques est une affection du système nerveux central. Cette maladie touche le cerveau, les nerfs optiques et la moelle épinière, qui ont en commun d’être constitués de cellules spécifiques, les neurones.

Provoquée par une inflammation du système nerveux central, la sclérose en plaques est devenue, en France, la première cause dite « non traumatique » de handicap sévère. La SEP évolue le plus souvent par poussées successives, plus ou moins espacées, dont l’intensité et les conséquences sont très variables d’un individu à l’autre.

Les premières signes de la SEP se manifestent notamment par une fatigue invalidante pour la vie personnelle et professionnelle, parfois par des troubles de la mémoire ou de la concentration, ou encore par des épisodes dépressifs.

L’évolution est très variable entre les individus, elle est généralement lente, sur plusieurs décennies. La perte de la marche survient en moyenne 20 ans après le début de la maladie.

La Triennale de Vendôme 1ère édition

ColèresS Planquées
Dorothy-Shoes

ColèresS Planquées

La Triennale de Vendôme, 1ère édition
25 artistes de la Région Centre-Val de Loire

Commissariat : Érik Noulette, Nadège Piton, Damien Sausset

Exposition du 23 mai au 31 octobre 2015

Lien : http://triennale-vendome.fr/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom