Les Peuples de Sibérie dans l’objectif de Claudine Doury

0

Claudine Doury est la lauréate du Prix de Photographie Marc Ladreit de Lacharrière – Académie des beaux-arts 2017. Son projet intitulé “Une odyssée sibérienne” a remporté l’adhésion du jury.

Pour ce projet, Claudine Doury entend repartir à la rencontre des personnes qu’elle a photographiées il y a vingt ans le long du fleuve Amour. Cette expédition a fait l’objet d’un ouvrage publié en 1999 aux éditions du Seuil, Les Peuples de Sibérie.

Elle commente “En retrouvant des familles nanaï, outlouches et nivkhes le long du fleuve Amour, je voudrais pouvoir témoigner à la fois du passage du temps sur ces familles rencontrées alors, mais aussi des changements qui ont pu s’opérer à plus grande échelle sur ces peuples vulnérables.”

De 1991 à 1998, Claudine Doury s’est rendue en Sibérie extrême-orientale pour rendre compte de la vie des peuples qui y vivent.

Si la Sibérie évoque les immenses espaces qui séparent l’Orient et l’Occident, on connaît moins l’existence des vingt-six minorités autochtones dispersées sur le territoire, des identités aujourd’hui menacées.

Sous le régime soviétique ses peuples de Sibérie ont perdu leurs terres au profit d’industries l’État. Avec l’industrialisation, la région a été envahie par des gens de l’extérieur qui se sont employés à gommer les langues, les cultures et les modes de vie indigènes. Aujourd’hui les peuples de Sibérie sont confrontés à la dégradation de leur environnement causée par l’exploitation du pétrole, du gaz naturel, des industries du bois.

Claudine DouryLes foins, Nergen, fleuve Amour / Peuples de Sibérie © Claudine Doury

Claudine DouryBoulava, village oultche, fleuve Amour / Peuples de Sibérie © Claudine Doury

Claudine DouryPeuples de Sibérie © Claudine Doury

Claudine DouryPeuples de Sibérie © Claudine Doury

Claudine DouryAu bord du fleuve Amour, Nergen / Peuples de Sibérie © Claudine Doury

Claudine Doury

Claudine Doury est née à Blois en 1959. Depuis plus de 20 ans, elle travaille sur les notions de mémoire, de transition et de passage, notamment autour de l’adolescence et du voyage.

Cette quête l’a menée en Russie, Ukraine, Ouzbékistan, Kirghizstan, à la découverte de peuples peu étudiés, voire inconnus.

En 1999, sa série « Peuples de Sibérie est saluée par le prix Leica Oscar Barnack et un World Press Award.

Son travail se développera par la suite sur ces notions de transition et d’identité dans une approche à la fois artistique et documentaire. En 2004, elle reçoit le prix Niépce pour l’ensemble de son oeuvre.

Elle a publié cinq ouvrages monographiques : Peuples de Sibérie, Artek, un été en Crimée, Loulan
Beauty, Sasha et L’Homme Nouveau.

Ses photographies sont exposées en France et à l’étranger, et se trouvent dans différentes collections, publiques et privées dont le Fonds National d’Art Contemporain. Elle est membre de l’agence VU.

Informations pratiques

Les projets de Claudine Doury et des finalistes sont exposés à l’occasion de l’exposition Refuge, de Bruno Fert (lauréat 2016).

Palais de l’Institut de France
27 quai de Conti
75006 Paris

Exposition ouverte du 20 octobre au 19 novembre 2017
Du mardi au dimanche de 11h à 18h
Entrée libre
Ouverture le mercredi 1er novembre et le samedi 11 novembre

Académie des beaux‐arts

Partager

A propos de l'auteur

Auteur : Antony Barroux. Depuis juillet 2006, Pixfan traite de l’actualité de la photographie : expositions, astuces et découvertes de photographes connus ou en devenir.

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
20 Faits Étonnants Sur La Photographie à Découvrir

Voici 20 faits étonnants sur la Photographie que vous ne connaissez sûrement pas. Depuis son invention, qui date officiellement de...

Fermer