La 53e édition de la Foire internationale de la Photo de Bièvres se déroulera les 4 et 5 juin 2016. Cette année la manifestation rend hommage à un couple de photographes : Claude et John Batho.

Tous deux offrent des univers différents : John est spécialiste de la couleur tandis que sa femme travaillait essentiellement en Noir et Blanc.

Instants très simples, exposition de Claude Batho

Grange aux fraises, 3, rue de Paris
Samedi 4 et dimanche 5 juin de 10h à 18h et jusqu’au 12 juin du vendredi au dimanche de 16h à 19h

Claude Batho est née en 1935. En 1950, elle entre à l’École des Arts appliqués de la rue Duperré à Paris. Entre 1955 et 1957, elle poursuit sa formation à l’école des Beaux-Arts de Paris.

En 1957, elle choisit la profession de photographe qu’elle exerce jusqu’en 1981, date de sa disparition.

À travers les paysages familiers, les proches, les objets du quotidien, Claude Batho photographie l’intime. Elle s’exprime en noir et blanc et effectue elle-même ses tirages.

claude_batho-01© Claude Batho

Claude et John Batho© Claude Batho

« L’appareil photographique, c’est l’œil au bout des doigts. »
Claude Batho

Claude et John Batho© Claude Batho

« Mes photographies sont à la fois une conversation intérieure et le partage d’une émotion avec les autres. Elles doivent autant à l’intuition qu’à la réflexion. Ce sont des contradictions que l’expression photographique assume. J’aime révéler le temps qui passe sur les êtres, sur les choses, je cherche à rendre sensibles des instants très simples, à en prolonger les silences. »

Claude et John Batho© Claude Batho

Ses photographies offrent une douce poésie. L’artiste a l’art de magnifier les petits bonheurs de la vie, tout est simple, tout est tendre, le temps est comme suspendu. Bien qu’ancrées dans le réel, ses images sont le point de départ d’une rêverie.

Plage de couleurs, exposition de John Batho

Maison des Photographes et de l’Image – Rue de la terrasse.
Samedi 4 et dimanche 5 juin de 10h à 18h et jusqu’au 28 juin, du vendredi au dimanche de 16h à 19h, fermé les 18 et 19 juin.

Auteur de célèbres séries (les Parasols, les Manèges, les Nageuses), John Batho est né en 1939. Il commence à photographier en 1961. À une époque où prédomine le noir et blanc, il concentre ses recherches sur les qualités plastiques de la couleur, sur sa capacité à surprendre la perception.

Prix Kodak en 1977, il est alors représenté par la Galerie Zabriskie (Paris et New York). De nombreuses expositions suivront, en France et à l’étranger : au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris (1977), au Musée Fratelli Alinari à Florence (1987), au Musée Nicéphore Niépce (2000 et 2001), au Musée des Beaux-Arts de Dijon (2008), à la Bibliothèque Nationale de France (2009) et au Musée de Normandie, à Caen (avril – septembre 2016).

John BathoSérie Parasols, 1981 – 2002 « Bâche rouge et parasol rose »
© John Batho

« La couleur n’est pas vraiment saisie, elle saisit plutôt celui qui la regarde. Originale, elle ne se réduit pas à l’image d’elle-même. Elle se photographie pourtant, le photographe en rapporte les effets, en prolonge les vibrations »
John Batho

John BathoSérie Parasols, 1981 – 2002 « Bâche orange froissée »
© John Batho

« Visiter la plage en s’attachant aux différents aspects de la couleur, aux modulations de la lumière, c’est faire l’expérience sensorielle d’une immersion dans un bain chromatique, observer que la disposition des formes et des teintes prévaut sur le sujet qui les exalte. »
John Batho

John Batho© John Batho

Son œuvre se fonde sur la couleur considérée pour elle-même, sur son pouvoir d’attraction, sa spécificité en photographie, en particulier sur sa capacité à perturber.

John Batho a mis à profit l’invention de l’impression numérique. La liberté et la précision qu’elle offre lui ont permis d’affirmer son œuvre, d’explorer de nouveaux supports et d’atteindre une perfection qui distingue le style de ce grand artiste français de la couleur.

« L’évolution numérique que connaît la photographie, autorise une conduite des productions avec une précision jusque-là impossible à atteindre. »
John Batho

La manifestation accueille deux autres expositions, Xavier Delorme, l’homme face à l’orage et Tous Photographes !, une exposition proposée par le musée français de la Photographie.

Xavier Delorme, l’homme face à l’orage

Librairie le Mille-Feuilles (28, rue de l’église)
Samedi 4 juin de 10h30 à 19h et dimanche 5 juin de 9h30 à 18h, du 31 mai au 19 juin de 10h30 à 19h, les dimanches de 10h30 à 15h, fermé le lundi.

Après des études de Génie civil et deux stages à Météo France en 1998 et 2002, Xavier Delorme est devenu chasseur d’orages professionnel.

Depuis 2004, il sillonne les routes à la poursuite des orages. Son travail lui a valu de nombreuses récompenses, publications et une reconnaissance médiatique.

Xavier Delorme© Xavier Delorme

Tous Photographes !

L’exposition montre comment la photographie est devenue un loisir presque universel (1 000 milliards d’images réalisées
dans le monde en 2015).

Elle se découvre en dix étapes, des années 1840 à nos jours, au travers de collections largement inédites (matériels, manuels, publicités, photographies).

Kodak© Publicité Kodak vers 1955 – Musée français de la Photographie – Conseil départemental de l’Essonne – Barbara Fernandez

Informations pratiques

Depuis plus de 50 ans, la foire réunit, le temps d’un week-end, à Bièvres, tout ce qui concerne la photo d’hier et d’aujourd’hui. En 2015, elle a accueilli plus de 10 000 visiteurs.

L’édition 2016 propose un pôle des procédés alternatifs où les visiteurs pourrony acheter du matériel pour mettre en œuvre ces procédés et participer à des ateliers ou démonstrations (cyanotype, Van Dyke, sténopé, art du blanchiment ou du transfert de Polaroïd…).

Claude et John Batho

Foire Internationale de la Photo de Bièvres
4 et 5 juin 2016

– Marché International de l’occasion et des antiquités photographiques : samedi 4 juin de 13h à 20h et dimanche 5 juin de 7h à 18h
– Espace Voyages, Impression, Edition : samedi 4 juin de 13h à 20h et dimanche 5 juin de 8h à 18h
– Marché des artistes : dimanche 5 juin de 9h à 18h
– Remise des Prix : dimanche 5 juin à 15h30
– Exposition de Claude Batho durant la foire de 10h à 18h et jusqu’au 12 juin du vendredi au dimanche de 16h à 19h.
– Exposition de John Batho durant la foire de 10h à 18h et jusqu’au 28 juin, du vendredi au dimanche de 16h à 19h, fermé les 18 et 19 juin.
– Exposition Xavier Delorme durant la foire, le samedi de 10h30 à 19h, le dimanche de 9h30 à 18h, du 31 mai au 19 juin de 10h30 à 19h, les dimanches de 10h30 à 15h, fermé le lundi.
– Exposition « Tous photographes ! » durant la foire, le samedi de 13h30 à 17h30 et le dimanche de 9h30 à 17h30

Accès : à 12 km au sud de Paris, accès par la N118
RER C : gare de Bièvres – Place de la Mairie de Bièvres (Essonne)

Parking gratuit le dimanche (PSA) à Vélizy-Villacoublay (78140), 2, route de Gisy, des navettes gratuites le relient à la Foire de 7h à 19h.

Lien : http://www.foirephoto-bievre.com/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom