La Compagnie Française de l’Orient et de la Chine accueille dans son concept store du 170 boulevard Haussmann à Paris une exposition consacrée à la Chine dans l’objectif de l’artiste français d’origine chinoise, Zeng Nian.

A travers seize photographies l’artiste propose une plongée au cœur des réalités sociales et culturelles d’une Chine en pleine mutation. Les photographies photographies panoramiques en noir et blanc sont exposées en tirages limités à huit ou quinze exemplaires; quatorze d’entre elles sont des formats panoramiques de 132 x 46 cm, auxquels s’ajoutent deux portraits en format 64 x 140 cm.

« Retour en Chine : je vous montre ici le monde que j’ai vu et les hommes que j’ai rencontrés. »
Zeng Nian

Zeng Nian témoigne des réalités sociales et culturelles d’une Chine en pleine mutation. Il montre inlassablement des scènes de la vie quotidienne dans son pays d’origine. Son travail allie le témoignage du photoreporter à la beauté de la photographie plasticienne.

Ses images sont teintées de nostalgie, lucides, parfois dures mais toujours pleines d’humanité. Ses compositions photographiques s’inspirent de l’estampe chinoise, par leur format panoramique qui permet de souligner les lignes verticales ou horizontales et de la peinture chinoise de paysages, dans laquelle les éléments de la nature se fondent avec une grande harmonie.

La Chine dans l'objectif de Zeng NianUn pont de chemin de fer abandonné près de la ville de Kaiyuan. Province du Yunnan, Chine, décembre 2009
© Zeng Nian

La Chine dans l'objectif de Zeng NianLes Monts jaunes (Huangshan). Province d’Annhui, Chine, novembre 2011
© Zeng Nian

La Chine dans l'objectif de Zeng NianUn moine au sommet de la montagne Jizu. Province du Yunnan, Chine, mai 2010
© Zeng Nian

La force du format panoramique, alliée à la profondeur du noir et blanc, lui permettent de sublimer aussi bien les compositions abstraites que les paysages ou les portraits.

La Chine dans l'objectif de Zeng NianA Di, tresseur de bambou. Village de Shangla, Province du Yunnan, Chine, 31 août 2015
© Zeng Nian

« Pour un seul portrait, je réalise un grand nombre de prises de vues des différentes parties du corps. Le traitement des photos s’effectue par ordinateur. J’utilise entre 20 et 40 prises de vues qui contiennent chacune leur propre mise au point. Je les assemble pour aboutir à l’image définitive, au portrait. (…) Cette technique se rapproche de la manière dont nous utilisons nos regards dans la vie quotidienne. Nous formons toujours l’image d’une personne au travers de plusieurs coups d’oeil sur ses yeux, ses rides, sa coiffure, ses habits, la position de sa main… C’est ainsi, qu’inconsciemment, se construit son image pour nous-même. Et pour chacun de ces brefs regards, notre œil fait une mise au point. »
Zeng Nian

Le livre

Pour l’événement, Zeng Nian a conçu un livre-objet en édition limitée tiré en 250 exemplaires en France (ainsi que 250 exemplaires en Chine), numérotés et signés. Cet album-portfolio d’un format de 78 x 40 cm pèse 12 kilos ; il comprend une soixantaine de photographies en impression offset numérotées retraçant le parcours de Zeng Nian de 1993 à 2013. Publié par les éditions Lieux Dits, l’ouvrage est conçu pour une lecture aussi bien horizontale que verticale, alternant des papiers différents et des typographies savamment choisies (il est accompagné d’une paire de gants blancs et d’un lutrin en bambou aidant à sa présentation). Certaines feuilles se déploient en effet pour mettre en valeur les photographies panoramiques et favoriser les mises en miroir et les associations poétiques. Le prix de vente est de 960 euros TTC.

Zeng Nian, un regard entre tradition et modernité

Né en 1954 à Wuxi dans la province du Jiangsu en Chine, Zeng Nian est assigné en 1971 à l’administration du port de Nankin en qualité de marin. En 1981, il prend une période sabbatique et fait un voyage à bicyclette jusqu’au Tibet pendant six mois.

De 1985 à 1994, il s’associe tour à tour à l’agence Sipa Presspui à l’agence Contact Press Images basée à Paris. En 1996, il débute à la demande du New York Times sa série qui le rendra célèbre, consacrée à la construction du barrage des Trois-Gorges. Les Trois-Gorges sont constituées de trois défilés resserrés, creusés depuis 70 millions d’années à travers les monts Daba, dans lesquels sinuent les flots dangereux du plus long fleuve de Chine, le Yang Tsé. Depuis des millénaires, ces paysages, célébrés par de nombreux artistes, sont le symbole de la richesse et du romantisme de la civilisation chinoise. En 1994, le gouvernement chinois décide de construire dans cette zone le plus grand barrage du monde. Aujourd’hui, une prouesse technologique a certes été réalisée mais un million et demi de personnes ont été déplacées, des villes et villages sont engloutis sous un lac de 54 000 km2, et le site est à jamais transformé.

Il rejoint en 2000 l’agence Gamma. Ses photos sont régulièrement publiés dans les publications du monde entier telles que Paris Match, Le Figaro Magazine, Géo France et Allemagne, New York Times Magazine, The Independant ou National Geographic Magazine. Il a obtenu plusieurs prix dont le prestigieux World Press Photo dans la catégorie Arts Stories.

Informations pratiques

Retour en Chine
Photographies par Zeng Nian

Exposition du 12 mai au 27 août 2016

Compagnie Française de l’Orient et de la Chine
170, boulevard Haussmann
75008 Paris

Ouvert du lundi au samedi de 10h à 19h

Lien : www.cfoc.fr

2 Commentaires

  1. Bonjour,
    Merci pour votre article sur le beau travail de Zeng Nian, que nous avons publié. SI vous souhaitez que nous vous signalons nos prochains titres photos, merci de me donner votre adresse mail.
    Cordialement,
    I. VIncensini, éditions Lieux Dits

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom