Face aux menaces et pressions qui pèsent chaque jour sur les réalisateurs et les photojournalistes aux quatre coins du monde, plus de 150 professionnels se mobilisent.

Ils appellent les grands fabricants à implémenter le chiffrement des appareils photo et caméras vidéo. Cette démarche est soutenue par la Freedom of the Press Foundation, une organisation non gouvernementale internationale à but non lucratif qui a été fondée en 2012 aux Etats-Unis.

L’organisation oeuvre à soutenir et financer des actions d’intérêt public axées sur la liberté d’expression et la liberté de la presse.

Une lettre a été envoyée aux principaux fabricants afin de les exhorter à implémenter des fonctionnalités de chiffrement dans leurs produits comme c’est déjà le cas pour les téléphones portables et les applications telles que iMessage, FaceTime ou WhatsApp de Facebook.

Les signataires indiquent que “ces fonctionnalités, qui sont actuellement absentes de tous les appareils commercialisés sur le marché. Pourtant, elles sont nécessaires pour protéger notre sécurité, ainsi que celle de nos sources.
Sans les capacités de chiffrement, les photographies et les images que nous prenons peuvent être examinées et fouillées par la police, l’armée et les agents des frontières dans les pays où nous voyageons, et les conséquences peuvent être désastreuses.”

Chiffrement des appareils photo© Wayne S. Grazio

Mobilisation pour le chiffrement des appareils photo

La lettre est signée par plus de 150 cinéastes documentaires et photojournalistes du monde entier, dont quinze nominés et lauréats aux Oscars, tels que Laura Poitras, Alex Gibney ou Joshua Oppenheimer.

Les réalisateurs et les photojournalistes travaillent dans certaines des régions les plus dangereuses au monde. Ils risquent chaque jour leur vie et sont régulièrement confrontés à des menaces lorsqu’il s’agit de rendre compte des évènements auxquels ils ont assisté. Face à toutes les pressions dont ills font l’objet, le chiffrement des appareils permettraient de protéger leur travail des regards indiscrets et de la censure.

L’organisation appelle les fabricants à mettre en oeuvre des technologies de chiffrement afin de protéger les photojournalistes.

L’annonce sur le site de l’organisation : https://freedom.press/news/over-150-filmmakers-and-photojournalists-call-major-camera-manufacturers-build-encryption-their-cameras/

1 COMMENTAIRE

  1. Je trouve que vu les dangers que courent les journalistes dans le monde actuel, ce serait une excellente idée à appliquer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom