Avant Ansel Adams, Carleton Watkins a immortalisé le Yosemite - Pixfan

Avant Ansel Adams, Carleton Watkins a immortalisé le Yosemite

0

Bien avant Ansel Adams, le photographe Carleton Watkins a immortalisé la beauté sauvage des paysages de la vallée de Yosemite.

Carleton Watkins (1829–1916) était un photographe américain du XIXe siècle. L’Ouest américain encore vierge fut sa principale destination. Il s’est principalement illustré dans la photographie de paysage. Ses images de la vallée de Yosemite ainsi que le travail de peintres ont largement influencé la décision du Congrès Américain de préserver le lieu et d’un faire un parc national.

En 1864, le Congrès approuve le Yosemite Grant qui protège la vallée ainsi que la Mariposa Grove, où se trouve un peuplement de séquoias géants. Cette initiative est une première dans l’histoire de l’Occident, un morceau de nature est protégé de façon durable d’une transformation radicale.

Le photographe a également contribué à rendre célèbre l’un des plus imposants séquoias, le Grizzly Giant en 1861.

Carleton WatkinsSequoia Gigantea – « Grizzly Giant » – Mariposa Grove
© Carleton Watkins

Carleton Watkins s’installe à San Francisco en 1851 et se lance dans la photographie en 1854. Il réalise de nombreux clichés de la vallée de Yosemite à l’occasion de visite régulière à partir de 1861, notamment à la demande de journaux et du Service de Géologie de l’État de Californie.

Carleton WatkinsPompompasos, the Three Brothers, Yosemite 4480 ft. 1865-1866
© Carleton Watkins

Pièce maîtresse du parc national de Yosemite, la vallée est devenue célèbre après que les premiers colons aient chassé les Amérindiens qui avaient nommé le lieu, Yo semite.

D’une longueur de 13 kilomètres, la vallée creusée par les glaciers, est bordée par des falaises de granite, lesquelles sont parcourues par d’importantes chutes d’eau.

Les images de Carleton Watkins ont été réalisées à l’occasion de voyages épuisants à dos de mules avec un matériel encombrant et volumineux. Travailleur acharné, le photographe était d’une patience infinie pour chercher les meilleurs points de vue et attendre la lumière idéale.

Carleton WatkinsThe Yosemite Valley from the “Best General View” 1866
© Carleton Watkins

Le talent de Watkins pour la composition et le cadrage est remarquable. Sa pratique photographique s’attache à la recherche du réalisme et à l’expression de la vérité.

Carleton WatkinsCathedral Rocks, 2630 ft., Yosemite 1865-1866
© Carleton Watkins

Carleton Watkins Mirror View of the North Dome, Yosemite 1865-1866
© Carleton Watkins

Carleton Watkins

En colonisant les terres inconnues de l’Ouest, les Etats-Unis ont réalisé une conquête territoriale décisive pour leur histoire. Ces nouveaux territoires ont attiré des milliers de colons venus de l’Est du pays en quête d’un nouvel Eldorado.

En 1851, à l’âge de vingt-deux ans, Carleton Watkins fait partie de ses aventuriers. Il quitte par voie maritime son village natal de l’Etat de New York et part s’installer à San Francisco. En 1854, il fait une rencontre décisive avec le photographe Robert H. Vance (1825-1876) auprès duquel il apprend le métier de photographe et le procédé daguerréotype.

Vers 1856, Watkins est photographe dans le studio de James May Ford à San José, où il réalise surtout des portraits. À la fin de la même année, il commence à travailler à son compte. Diverses commandes le conduisent à réaliser des clichés en extérieur.

Il adopte alors le procédé du collodion humide, beaucoup plus pratique pour la photographie de paysage. Ce procédé lui permet de réduire le temps d’exposition et d’obtenir des images plus nettes et moins onéreuses. Il se spécialise dès lors dans les paysages californiens.

La crise financière de 1875 aura raison de son activité. Déclaré en faillite, il doit céder ses négatifs à un photographe concurrent. Watkins ne se décourage pas pour autant et retourne au Yosemite afin de reconstituer son fond.

Dans le milieu des année 1890, sa vue décline et des problèmes d’arthrite limitent sérieusement ses capacités de travail. En 1897, il est pratiquement aveugle.

En 1906, son studio est totalement détruit par le tremblement de terre de San Francisco. Il cesse alors définitivement son activité et tombe malade. Interné dans un asile psychiatrique, Carleton Watkins y décède en 1916.

Source Wikipédia

Partager

A propos de l'auteur

Auteur : Antony Barroux. Depuis juillet 2006, Pixfan traite de l’actualité de la photographie : expositions, astuces et découvertes de photographes connus ou en devenir.

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Avant Ansel Adams, Carleton Watkins a immortalisé le Yosemite

Bien avant Ansel Adams, le photographe Carleton Watkins a immortalisé la beauté sauvage des paysages de la vallée de Yosemite....

Fermer