Quand les aurores boréales dansent dans la nuit, le parapentiste Horacio Llorens a réalisé l’exploit de voler devant ce phénomène unique. Une première pour cet as de la voltige en parapente.

Pour lutter contre la température de -15° à Trømso, en Norvège, le pilote espagnol s’était équipé d’une combinaison en néoprène et de gants chauffés par une batterie.

Voler de nuit dans le froid est déjà un challenge en soi mais le faire devant une aurore boréale est un véritable exploit.

Les images ont été obtenues grâce à une caméra ultra-sensible qui permet de capturer le pilote en temps réel plutôt qu’en timelapse.

Horacio Llorens a dédicacé son vol à son cousin, Alejandro Rodriguez, mort il y a 5 ans dans un accident de parapente.

Quand les aurores boréales dansent dans la nuit

Quand les aurores boréales dansent dans la nuit

quand les aurores boréales dansent dans la nuit

Quand les aurores boréales dansent dans la nuitPhotos © Frode Sandbech/Red Bull Content Pool

Horacio Llorens est né en 1982 à Madrid. Il débute le parapente à l’âge de 14 ans à l’école de son oncle à Albacete, dans le sud-est de l’Espagne. Après avoir débuté aux côtés de ses cousins Raul et Felix Rodriguez, il s’intéresse à la voltige en parapente (désignée par les pilotes sous le terme d’acro) et fondent une équipe, la SAT (Safety Acro Team) qui les fera connaître dans le monde entier.

A l’âge de 18 ans, il prend part à sa première compétition, l’un des seuls événements de voltige synchronisée en parapente existant alors, la discipline étant considérée comme trop dangereuse. Mais Horacio persévère et participe au développement de son sport. Sa détermination paye. Peu de temps après avoir décroché une deuxième place au Red Bull Vertigo en 2002, il trouve son partenaire de synchro, l’Argentin Hernan Piccoto.

Au fil du temps, Horacio fait évoluer sa discipline jusqu’à ce qu’elle trouve sa place aux côté des autres sports aériens. Il est couronné quatre fois champion du monde.

En 2012, il établit le nouveau record du monde d’Infinity Tumbling, avec 568 tours au-dessus des ruines Maya de Takalik Abaj au Guatemala, avec une force g allant jusqu’à 6 g à chaque révolution !

Site personnel : http://www.horaciollorens.com.mialias.net/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom