Appel à candidatures Bourses Ronan Guillou 2024

© Ronan Guillou, « Civis Maritimus, Favignana », 2021

En 2024, avec le soutien de la ville de Sète, et en synergie avec le parcours Itinérances Foto (Sète), deux bourses de création photographique sont proposées aux photographes européen·nes professionnel·les et de la rive Sud de la Méditerranée.

À partir d’un même territoire – la région Occitanie – CIVIS MARITIMUS invite pour sa deuxième édition deux photographes européen·nes et/ou de la rive sud de la Méditerranée, à produire chacun·e un projet photographique engagé sur des questions de société, culturelles, écologiques et/ou patrimoine mettant en lien l’humain et le monde marin.

Chaque photographe bénéficiera d’une dotation de 4.000€ et d’une résidence à Sète pour une durée de deux mois du 7 mai au 7 juillet 2024 pour réaliser son projet, avec une livraison finale des éléments attendue au plus tard le 15 septembre 2024.

Cette seconde édition est soutenue par la ville de Sète, M28 et château Laurens, édifice construit à Agde à partir de 1898 par le collectionneur Emmanuel Laurens.

Appel à candidature : du 4 mars au 14 avril 2024
Jury : 17 avril 2024
Résidence à Sète : 7 mai au 7 juillet 2024

Bourses Ronan Guillou
© Ronan Guillou, « Civis Maritimus, Favignana », 2021

Bourses Ronan Guillou

« Civis Maritimus, » traduit par « Citoyen des mers, » est une initiative de longue haleine, élaborée en étroite collaboration avec le photographe Ronan Guillou, qui nous a quittés en 2022. Passionné de voile et profondément européen, Guillou aspirait à lancer sa propre épopée le long des rivages méditerranéens.

Il ambitionnait de révéler, selon ses termes, la surréalité subtile cachée dans le quotidien. Les bourses Ronan Guillou établies sous l’égide du programme CIVIS MARITIMUS, perpétuent son désir d’explorer la connexion entre l’homme et l’univers marin, d’un bord à l’autre de la Méditerranée.

Né en Centrafrique en 1968, Ronan Guillou a marqué le monde de la photographie dès 1997. D’abord plongé dans l’univers de la mode et de la publicité, il s’est par la suite aventuré dans une exploration personnelle des métropoles américaines au tournant du millénaire.

Fasciné par les États-Unis, il y a déployé sa palette de couleurs à travers un projet d’envergure, « American Narratives », qui réunit plusieurs collections.

Ses œuvres, qui ont trouvé leur place tant dans les galeries privées que publiques, comme la Bibliothèque nationale de France, ont été mises en lumière à travers d’importantes expositions personnelles.

Représenté par la galerie NextLevel à Paris, Guillou est aussi l’auteur de « Angel », avec une préface de Wim Wenders, et de « Country Limit », enrichi par les textes de Michel Poivert et Bill Kouwenhoven.

Il disparait le 16 octobre 2022 des suites d’une longue maladie.

Photographes européen·nes et des rives sud de la Méditerranée, vous avez un projet associant l’Homme et le monde marin, candidatez à la 2ème édition des Bourses Ronan Guillou.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Quitter la version mobile