La galerie TORRI accueille du 30 avril au 28 mai 2016, une exposition inédite du réalisateur, scénariste, producteur et plasticien thaïlandais, Apichatpong Weerasethakul.

L’exposition intitulée Fire garden regroupe un ensemble de vidéos produites pour l’occasion, ainsi qu’une série de photographies inédites.

A l’instar de ses longs-métrages, Apichatpong Weerasethakul place les quatre éléments et notamment le feu au centre de son travail. Il y dépeint une nature, idyllique et menaçante et propose une immersion dans un paysage énigmatique, irréel, où les frontières se dissipent.

Parallèlement à son activité de cinéaste, Apichatpong Weerasethakul développe une pratique de plasticien mettant le plus souvent en scène des vidéos expérimentales ou des installations dont les sujets trahissent, comme dans ses films, une personnalité engagée.

Son oeuvre aborde régulièrement la question de la mémoire, de l’héritage culturel, ainsi que certaines questions sociales, conférant à son action une dimension politique. Il mêle dans ses vidéos une large palette de références, de pensée bouddhiste et de culture populaire.

L’exposition se déroulera en parallèle du Festival de Cannes (du 11 au 22 mai 2016), compétition à laquelle Apichatpong Weerasethakul ne participe pas cette année.

Apichatpong WeerasethakulApichatpong Weerasethakul, The Last Years of the River, 2016
Photographie contrecollée sur dibond (53 x 80 cm)
Courtesy Kick the Machine et TORRI, Paris

Apichatpong Weerasethakul est né à Bangkok (Thaïlande) en 1970. Il vit et travaille à Chiang Mai. En 1994, il obtient une licence d’architecture à l’université de Khon Kaen puis un master de cinéma à l’Institut des Arts de Chicago.

Il réalise des courts-métrages et son premier long métrage en 2000. En 1999, il fonde Kick the Machine, une société de production dédiée à la promotion de ses propres projets et à ceux d’autres réalisateurs thaïlandais indépendants.

Après avoir reçu le prix Un certain regard en 2002 pour « Blissfully Yours » et le prix du jury pour « Tropical Malady » en 2004, Apichatpong Weerasethakul obtient la Palme d’or du Festival de Cannes 2010 pour son film « Oncle Boonmee, celui qui se souvient de ses vies antérieures ».

Informations pratiques

Apichatpong Weerasethakul
Fire garden

Exposition du 30 avril au 28 mai 2016
Du mardi au samedi de 11h à 19h
Vernissage le samedi 30 avril

TORRI
7, rue Saint-Claude
75003 Paris

Métros : Saint-Sébastien-Froissart – Chemin Vert – Saint-Paul

Lien : www.galerietorri.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom