Annick Maroussy et Serge Simon exposent à l’Espace 72 du 2 octobre au 1er décembre 2015.

Deux univers très différents se croisent pour cette exposition organisée par Pascal Quittemelle.

Annick Maroussy, Au jardin… De l’Inerte au Vivant

Annick Maroussy propose une série de photographies réalisée au sténopé sur le thème du végétal. Un voyage onirique où le temps est comme suspendu, retenu par la lumière. Études et variations se succèdent du jardin au studio.

« Dans le respect de l’environnement les images sont pour la plupart développées avec un révélateur non polluant à base de café, le Caffenol ; les tirages aux tons bleu-noir sont des gommes bichromatées sur cyanotype. »

Annick MaroussySténopés 4×5 inches – Gommes bichromatées sur Cyanotype
© Annick Maroussy

Ces photographies originales uniques (1/1) sont disponibles au prix de 450 euros le tirage.

« Je suis passionnée d’histoire de la photographie et je me suis tout de suite passionnée pour les procédés anciens. C’est de la cuisine photographique ».

Annick Maroussy est photographe professionnelle depuis 1993. A Paris, elle enseigne la photographie et poursuit une carrière d’auteur avec des livres sur l’art des jardins, la botanique ou les procédés photographiques alternatifs. Elle a notamment publié :

– « Le jardinage avec les enfants », aux Éditions Eyrolles, Prix Émile Gallé Jeunesse 2008 ;

– « Botanistes voyageurs » aux Éditions Aubanel, mention « Botanique épique » du Prix Saint-Fiacre 2009 ;

– « Je construis mon appareil photo », ouvrage pédagogique qui permet à tous de découvrir et de maîtriser le concept de la chambre noire, chez Dunod.

Serge Simon

Serge Simon est photographe professionel depuis 1976, il a photographié la faune sauvage d’Afrique, d’Amérique du nord et d’Europe pendant plus de 20 ans. Il s’oriente ensuite vers les animaux de compagnie suite à de nombreuses commandes.

En 2004, il s’oriente vers une photographie humaniste en noir et blanc et reste fidèle à l’argentique « Je développe mes films et fais mes tirages consacrés essentiellement aux expositions ».

Serge Simon prend le temps d’observer. Il n’utilise pas de téléobjectif mais un 35 ou 50 mm. Son travail est axé sur la recherche du la sérénité et du bonheur dans l’art de vivre des peuples.

« Je ne fais jamais de mise en scène. Si une situation m’interpelle, je vais me placer en fonction de la lumière. Je peaufine ensuite mon cadrage (premier plan, arrière plan…), et j’attends qu’il se passe un événement intéressant.

J’aime placer mon sujet dans son environnement et être en contact étroit avec lui. Je cherche toujours à me faire accepter par le groupe ou la personne que je désire photographier de très prés »

Serge SimonRécolte du mil – Sirakoro – Mali 2009
© Serge Simon

Tous les tirages sont réalisés par Serge Simon. Des photographies originales argentiques numérotées et signées (1/30) sont en vente au prix de 350 euros le tirage.

« Passionné par les peuples au mode de vie différent du nôtre, je me suis surtout intéressé aux nomades, ‘derniers hommes libres’, qui se déplacent avec leurs troupeaux, au gré des pâturages, dans des régions souvent arides et hostiles : Mongols dans le désert de Gobi, Peuls et Toubous au Sahel. Mes photos sont en quelque sorte un témoignage modeste, mais admiratif et respectueux, de la vie de ces hommes. »

Informations pratiques

Annick Maroussy
« Au jardin… De l’inerte au vivant »

Serge Simon
« Photographies Humaniste »

Exposition du 2 octobre au 1er décembre 2015
Le 72
16 rue de la Galère
72000 Le Mans

Lien : http://espace-photo-72.blogspot.fr/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom