Andres Serrano 2 expositions à Stockholm et Vence, entièrement consacrées à l’artiste américain.

Andres Serrano 2 expositions s’ouvrent à quelques jours d’intervalle. La première au Fotografiska de Stockholm ouvre ses portes à partir de 13 Mars avec une exposition nommée « Redemption ». Le musée inauguré en 2010 crée l’événement en montrant, pour la première fois en Europe du Nord, un vaste panorama de l’œuvre d’Andres Serrano.

« Redemption » réunit plus de trente ans de création, de la série Early Works (fin années 1980) jusqu’à la série Holy Works. Entre les deux, l’œuvre d’Andres Serrano est jalonnée de séries devenues cultes, comme ce fut le cas de la série Immersions, présentée au début des années 1990 et dont la plus célèbre photographie demeure Piss Christ, image subversive d’un christ en croix plongé dans un bocal d’urine effervescent.

Face à ses détracteurs, Andres Serrano oppose qu’ « en tant que chrétien, [il a] le droit d’utiliser les symboles de l’Eglise car ce sont ceux de [sa] Foi…il ne s’agit pas d’une attaque contre Dieu ou l’Église, mais plutôt une célébration des deux ».

Avec la série Holy Works, Andres Serrano réinterprète les codes de la peinture religieuse du Moyen-Âge et de la Renaissance.

Andres Serrano 2 expositionsAndres Serrano, Father Trobatas (Chapelle Matisse), 2015

La deuxième exposition au Musée de Vence réunit une monographie ambitieuse sous la direction du galeriste et grand collectionneur d’art, Yvon Lambert. Intitulée « Ainsi soit-il », l’exposition inaugure un cycle de manifestations dédiées à l’art sacré et présente les séries pionnières et sulfureuses telles que Bodily Fluids et Immersions (1987-1990) qui mélangeaient les fluides corporels et plongeait les images pieuses dans des bains d’urine et de sang.

L’exposition présente également des séries moins emphatiques mais toutes aussi empruntes de spiritualité comme The Church, série de portraits d’hommes d’église et de détails de monuments religieux qu’Andres Serrano réalisa à Paris, en 1991 ainsi que la toute dernière série « Chapelle Matisse (2015) ».

Andres Serrano 2 expositionsAndres Serrano, Black Supper, 1990
Cibachrome, Plexiglas, cadre en bois

« L’art ne se maintient en vie que par sa force de résistance sociale. »
Theodore Adorno

Andres Serrano 2 expositionsAndres Serrano, Crucifixion I & II (Holy Works), 2011
Cibachrome, Plexiglas, cadre en bois

Andres Serrano est né en 1950 à New York. Il reçoit une éducation religieuse catholique stricte. De 1967 à 1969, il suit des études d’art à la Brooklyn Museum Art School. Travaillant et vivant à New York, il présente sa première exposition importante en 1985. Son travail, sous forme de séries photographiques, s’intéresse essentiellement aux problèmes sociaux et aux questions liées au sexe et à la religion. En 1991, la série The Morgue, basée sur des détails de corps de cadavres, se situe en relation avec la fascination de la mort présente dans le romantisme du XIXe siècle, et en particulier les œuvres de Théodore Géricault, dont la série s’inspire.

En 2012, l’artiste américain présentait sa série Holy Works à la Galerie Nathalie Obadia de Bruxelles. En 2014, celle-ci lui consacrait une deuxième exposition personnelle en montrant sa série Cuba.

Les œuvres d’Andres Serrano sont présentes dans de nombreuses collections privées et publiques de renommée internationale, telles que, aux Etats-Unis, le Whitney Museum of American Art de New York (USA), l’Art Institute de Chicago (USA), l’Institute of Contemporary Art de Boston (USA); et en Europe, le CAPC Musée d’Art Contemporain de Bordeaux (France), le Musée Reina Sofia à Madrid (Espagne), le Stedelijk Museum d’Amsterdam (Pays-Bas), ainsi que la Collection Lambert à Avignon (France), et la Collection Pinault, à Venise (Italie).

Andres Serrano est représenté depuis 2012 par la Galerie Nathalie Obadia Paris/Bruxelles.

Informations pratiques

Andres Serrano 2 expositions :

Redemption

Exposition du 13 Mars au 17 Mai 2015

Fotografiska
Stadsgårdshamnen 22
S-116 45 Stockholm
Suède
Lien : http://fotografiska.eu/

Ainsi soit-il

Exposition du 22 mars au 10 juin 2015

Musée de Vence / Fondation Emile Hugues
2 Place du Frêne
06140 Vence
France
Lien : http://www.vence.fr/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom