Accueil Actualité Photo Expositions Photo André Kertész, La France de l’entre-deux guerres

André Kertész, La France de l’entre-deux guerres

[Mac Orlan jouant de l'accordéon vu d'en-haut] 1930 (années) Négatif gélatino-bromure d'argent noir et blanc sur support souple Photographie publiée dans Art et Médecine, juillet 1932, p. 36 © Ministère de la Culture – Médiathèque de l’architecture et du patrimoine, dist. RMN-Grand Palais / Donation André Kertész

Kertész Andor dit André Kertész, photographe majeur de la photographie du XXᵉ siècle fait l’objet d’une rétrospective de ses oeuvres publiées entre 1931 et 1936 dans la revue Art et Médecine du docteur Debat, figure emblématique de Saint-Cloud.

Photographe hongrois, naturalisé américain, Kertész est un acteur important de la scène artistique parisienne durant l’entre-deux-guerres. La rétrospective réunit 80 tirages modernes d’après les négatifs noir et blanc de Kertész, soulignant son regard très personnel et sa vision poétique des belles choses que les autres ne voient pas. Elle invite à une déambulation dans la France de l’entre-deux guerres, une promenade onirique entre ombre et lumière. Son œuvre, qui parle d’humanité, a eu une influence déterminante sur la reconnaissance de la photographie comme discipline artistique à part entière.

André Kertész et la revue Art et Médecine (1931-1936)

Les Laboratoires pharmaceutiques Debat, fondés en 1920 par le docteur François Debat (1882-1956), éditent de 1929 à 1939 la revue Art et Médecine. Ce mensuel de luxe délivré gratuitement au corps médical et destiné à être lue dans les salles d’attente est une publication de qualité à l’impression soignée. Cette revue, tout à la fois médicale et culturelle, est l’une des plus belles revues françaises de l’époque.

Tout à la fois professionnelle sur les pratiques médicales de son temps et distractive avec des reportages, le lecteur y découvre au fil de ses pages des photographies réalisées par des auteurs d’avant-garde comme François Kollar ou Germaine Krull, accompagnées de textes d’écrivains reconnus comme Henri Bordeaux, Francis Carco, Jean Cocteau, François Mauriac, Paul Morand ou Pierre Mac Orlan.

De 1931 à 1936, le père spirituel des photographes Brassai et Henri Cartier-Bresson, va devenir l’un des principaux collaborateurs de la revue : il y publie 302 photographies réparties dans plus de 25 numéros.

L’exposition s’articule en 3 parties, la première souligne les liens qu’entretenaient François Debat, tout à la fois médecin et mécène, avec l’avant-garde parisienne des années 1930. La seconde aux reportages régionalistes de Kertész qui ont été publiés dans la revue Art et Médecine (Dunkerque, Bretagne, Savoie, Corse, Rouen, Pays Basque…) ainsi que les vues du Paris populaire et de l’Île-de-France. Enfin, la troisième partie souligne l’aspect médical de la revue qui publiait aussi des articles liés à la santé. On y retrouve plusieurs reportages de Kertész consacrés aux hôpitaux ou à la puériculture.

Avec Art et Médecine, le photographe a pu librement donner libre cours à sa sensibilité. Ses points de vue photographiques (vues en plongée, photographies de nuit, plans rapprochés, distorsions) sont souvent des formes nouvelles, des œuvres d’art à part entière.

La revue s’arrête en juin 1936 au cinquante-huitième numéro, après avoir publié plus de 5800 photographiesdes auteurs parmi les plus célèbres des années 1930.

André KertészDans l’encadrement d’une baie, madame Maeterlinck élevant dans ses mains sur l’horizon marin une colombe
Août 1932
Négatif gélatino-bromure d’argent noir et blanc sur support souple
Photographie publiée dans Art et Médecine, novembre 1933, p. 27
© Ministère de la Culture – Médiathèque de l’architecture et du patrimoine, dist. RMN-Grand Palais / Donation André Kertész

La réussite de François Debat est liée à une ville, Saint-Cloud, où il s’installe avec son épouse en 1926. C’est dans sa villa des Tourneroches que le docteur Debat reçoit intellectuels et artistes lors de fastueuses réceptions, les convives étant charmés par la prestance de cet homme au physique avantageux, d’une belle carrure, et très bien élevé, une personnalité d’une activité débordante hors du commun.

André KertészFrançois Debat et Maurice Maeterlinck lisant la revue Art et Médecine
Août 1932
Négatif gélatino-bromure d’argent noir et blanc sur support souple
© Ministère de la Culture – Médiathèque de l’architecture et du patrimoine, dist. RMN-Grand Palais / Donation André Kertész

Mac Orlan[Mac Orlan jouant de l’accordéon vu d’en-haut]
1930 (années)
Négatif gélatino-bromure d’argent noir et blanc sur support souple
Photographie publiée dans Art et Médecine, juillet 1932, p. 36
© Ministère de la Culture – Médiathèque de l’architecture et du patrimoine, dist. RMN-Grand Palais / Donation André Kertész

André Kertész[Enfants jouant sur la place de Calvi, en Corse]
Juin 1932
Négatif gélatino-bromure d’argent noir et blanc sur support souple
Photographie publiée dans Art et Médecine, décembre 1933, p. 20
© Ministère de la Culture – Médiathèque de l’architecture et du patrimoine, dist. RMN-Grand Palais / Donation André Kertész

André Kertész[Homme buvant un verre de vin rouge]
1930 (années)
Négatif gélatino-bromure d’argent noir et blanc sur support verre
Photographie publiée dans Art et Médecine, novembre 1931, p. 32
© Ministère de la Culture – Médiathèque de l’architecture et du patrimoine, dist. RMN-Grand Palais / Donation André Kertész

Vue insolite sur ParisVue insolite sur Paris depuis le jardin des Tourneroches à Saint-Cloud
1935
Négatif gélatino-bromure d’argent noir et blanc sur support de verre (c) Archives André Kertész, Ministère de la culture (France), Médiathèque de l’architecture et du patrimoine.

André KertészPaysage depuis la colline de Sion-Vaudémont
1927
Négatif gélatino-bromure noir et blanc sur support verre
Photographie publiée dans Art et Médecine, avril 1931, p. 17
© Ministère de la Culture – Médiathèque de l’architecture et du patrimoine, dist. RMN-Grand Palais / Donation André Kertész

Ombres d'enfantsOmbres d’enfants ; [Les enfants reprennent le chemin de l’école]
1928
Négatif gélatino-bromure noir et blanc sur support verre
Photographie publiée dans Art et Médecine, novembre 1932, p. 30
© Ministère de la Culture – Médiathèque de l’architecture et du patrimoine, dist. RMN-Grand Palais / Donation André Kertész

La pesée du nourrissonLa pesée du nourrisson
1929-1931
Négatif gélatino-bromure noir et blanc sur support verre
Photographie publiée dans Art et Médecine, mai 1931, p. 12
© Ministère de la Culture – Médiathèque de l’architecture et du patrimoine, dist. RMN-Grand Palais / Donation André Kertész

André KertészLivres et mains
Juillet 1927
Négatif gélatino-bromure noir et blanc sur support verre
Photographie publiée dans Art et Médecine, janvier 1931, p. 39
© Ministère de la Culture – Médiathèque de l’architecture et du patrimoine, dist. RMN-Grand Palais / Donation André Kertész

La Tour EiffelLa Tour Eiffel depuis la petite ceinture
1931 (avant)
Négatif gélatino-bromure noir et blanc sur support verre
Photographie publiée dans Art et Médecine, octobre 1931, p. 28
© Ministère de la Culture – Médiathèque de l’architecture et du patrimoine, dist. RMN-Grand Palais / Donation André Kertész

André KertészBastille, rue de Lappe ; [Enseigne lumineuse]
1931 (avant)
Négatif gélatino-bromure noir et blanc sur support verre
Photographie publiée dans Art et Médecine, octobre 1931, p. 44
© Ministère de la Culture – Médiathèque de l’architecture et du patrimoine, dist. RMN-Grand Palais / Donation Kertész

André KertészLes escaliers de Montmartre, étude de lignes et d’ombres
1926
Négatif gélatino-bromure noir et blanc sur support verre
Photographie publiée dans Art et Médecine, octobre 1931, p. 38
© Ministère de la Culture – Médiathèque de l’architecture et du patrimoine, dist. RMN-Grand Palais / Donation Kertész

André KertészTouraine
1929
Négatif gélatino-bromure noir et blanc sur support verre
Photographie publiée dans Art et Médecine, octobre 1932, p. 24
© Ministère de la Culture – Médiathèque de l’architecture et du patrimoine, dist. RMN-Grand Palais / Donation Kertész

André Kertész (1894-1985), un photographe hongrois à Paris

André KertészAutoportrait
1929
Négatif gélatino-bromure noir et blanc sur support verre
© Ministère de la Culture – Médiathèque de l’architecture et du patrimoine, dist. RMN-Grand Palais / Donation Kertész

La France depuis Saint-Cloud André Kertész et la revue Art & Médecine (1931-1936)

Musée des Avelines, musée d’art et d’histoire de Saint-Cloud
Jardin des Avelines
60, rue Gounod – 92210 Saint-Cloud

Musée ouvert du mercredi au samedi de 12h à 18h
Dimanche de 14h à 18h
Fermé les jours fériés
Entrée libre

SNCF : Arrêt gare de Saint-Cloud (ligne St-Lazare / Versailles, St-Nom-La-Bretèche ou La Défense
/ La Verrière), ou Métro ligne 10 : Arrêt Boulogne / Pont de Saint-Cloud, ou Tram 2 : Arrêt Parc de
Saint-Cloud, puis Bus 160, 460, 467 : Arrêt Général Leclerc

Avatar
Antony Barroux
Depuis juillet 2006, Pixfan.com traite de l’actualité de la photographie : expositions, astuces et découvertes de photographes connus ou en devenir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom

Les plus lus

Dialogue photographique avec Alexandra David Néel

Alexandra David Néel (1868-1969) est considérée comme l'une des plus grandes exploratrices du XXe siècle.La 6ème édition des rencontres "Automne Photographique en Champsaur" se...

Comment partager vos 9 meilleures photos Instagram ?

Si vous ne l'avez pas encore fait, il est encore temps de partager vos 9 meilleures photos Instagram de 2018. Je vous explique comment...

Comment Connaître le Nombre de Déclenchements d’un Reflex Canon ?

Comment Connaître le Nombre de Déclenchements d'un Reflex Canon ? Contrairement aux reflex Nikon et Pentax, Canon ne fournit par d'information sur le nombre de...

Google supprime le bouton « Voir l’image » des résultats de recherche

Google supprime le bouton "Voir l'image" des résultats de recherche afin de rendre les photos plus difficiles à voler. Une bonne nouvelle pour tous...