AccueilLivres PhotoAlexandra David-Néel, souvenirs d'une parisienne au Thibet

Alexandra David-Néel, souvenirs d’une parisienne au Thibet

Alexandra David-Néel (au centre) en compagnie de Yongden (à gauche) devant le Potala en 1924. Photo domaine public

Déguisée en ascète édentée, David-Neel arpente les anfractuosités du Tibet oriental, accompagnée de son fils adoptif Aphur Yongden. Ce texte, d’une acuité remarquable, relate les péripéties et les tribulations de son périple de quatre mois.

Alexandra David-Neel
Photo domaine public

En 1924, après avoir franchi des cols vertigineux et traversé des vallées éthérées, elle parvient enfin aux pieds du Potala, le palais mythique de Lhassa. Première occidentale à fouler le sol de la ville sainte interdite, elle livre un témoignage impeccable sur la vie quotidienne et les coutumes de ce royaume énigmatique.

Ce manuscrit ressuscité dévoile des facettes insoupçonnées de l’expédition tibétaine de David-Néel. Il s’agit d’un témoignage précieux pour les passionnés d’exploration et d’histoire himalayenne.

Alexandra David-Neel
Alexandra David-Néel et le Lama Aphur Yongden au Tibet.
Photo domaine public

Alexandra David-Néel se dresse comme une figure colossale parmi les explorateurs du vingtième siècle.

Son existence fut une fresque vibrante, ponctuée de multiples facettes : cantatrice au timbre enjôleur, journaliste incisive, championne des droits des femmes, orientaliste érudite et écrivaine prolifique. Mais par-dessus tout, elle choisit le bouddhisme comme ancre spirituelle, un parcours singulier pour son époque.

Avide d’horizons lointains et d’une liberté sans entraves, elle sillonna l’Europe et l’Afrique du Nord avant d’embrasser l’Asie dans son intégralité. C’est sur ce continent qu’elle accomplit l’exploit qui la propulsa au pinacle de la renommée : en 1924, après un périple pédestre de 2000 kilomètres à travers des conditions dantesques, elle devint la première femme occidentale à fouler le sol de Lhassa, la capitale tibétaine alors hermétique aux étrangers.

Décédée en 1969 à près de 101 ans, elle reste une figure emblématique de l’exploration et de l’aventure, une femme qui a défié les conventions et a ouvert la voie à d’autres femmes exploratrices.

Son courage, sa détermination et sa passion pour le monde font d’elle une inspiration pour tous ceux qui rêvent d’explorer de nouveaux horizons.

Un inédit d’Alexandra David-Neel dévoile son odyssée tibétaine

Souvenirs d’une Parisienne au Thibet

Texte inédit 
 
Préface de Philippe Charlier 
Présentation de Jeanne Mascolo de Filippis et Samuel Thévoz 

Collection : Terre Humaine 

18 €

Sources : alexandra-david-neel.fr / Wikipédia / radiofrance.fr

Antony Barroux
Antony Barroux
Note éditoriale : Nous percevons une commission sur les liens partenaires présents sur Pixfan. Les commissions n'affectent pas les opinions ou les évaluations de nos rédacteurs. Si vous souhaitez nous aider, pensez à utiliser nos liens partenaires. Code créateur : PIXFAN

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Best of