Albert Watson, ses clichés les plus emblématiques

0

Albert Watson fait partie des vingt photographes les plus influents du monde aux côtés d’Annie Leibovitz, Nan Goldin et Irving Penn. Au fil des années, ses photos ont fait la une plus de deux cents fois sur les couvertures de Vogue, Rolling Stone ou Vanity Fair.

Il met en scène, dans un style caractéristique, les icônes de la mode, du rock, du cinéma du monde entier. Toutes les célébrités sont passées par son studio : Uma Thurman, Sean Connery, Kate Moss, Mick Jagger, Laetitia Casta, Keith Richards, Scarlett Johansson, Steve Jobs… Dans le domaine de la publicité, Albert Watson a signé une centaine de campagnes pour d’importantes sociétés telles que Gap, Levi’s, Revlon et Chanel, et plus de six cents spots pour la télévision.

Ses photographies parfois provocatrices et toujours avec une esthétique léchée sont immédiatement reconnaissables par leur style, leur éclat et une technique irréprochable. Il réalise par ailleurs, lors de ses voyages, des photographies de paysages également exposées à travers le monde.

Reconnu comme le maître de la lumière et l’image, il a gagné de nombreux prix dont trois Andy Awards pour ses publicités et un Grammy Award pour l’ensemble de son œuvre.

Le photographe collabore avec le fabricant Phase One.

Steve Jobs Albert WatsonSteve Jobs, 2006
© Albert Watson

Kate Moss Albert WatsonKate Moss, Marrakech, 1993
© Albert Watson

Sade Albert Watson© Albert Watson

Alfred Hitchcock Albert WatsonAlfred Hitchcock, Los Angeles, 1973
© Albert Watson

David Bowie Albert WatsonDavid Bowie, New York City, 1996
© Albert Watson

Albert Watson

Albert Watson est né en 1942 à Édimbourg. Il a étudié le graphisme au Duncan of Jordanstone College of Art and Design de Dundee et le cinéma au Royal College of Arts de Londres. Borgne de naissance, il choisit cependant de s’investir dans la photographie. Il s’installe aux États-Unis en 1970, à Los Angeles, avant de déménager en 1976 pour New York où son travail est de plus en plus réclamé. Le style particulier d’Albert Watson va s’affirmer rapidement et attirer l’attention des magazines de mode tels que Mademoiselle, GQ, Harper’s Bazaar et Vogue.

Malgré l’énorme pression que les commandes exercent désormais sur lui, il ne renonce pas à ses travaux personnels d’envergure; Cyclops (1994), Maroc (1998) et Strip Search (2010). Dans le West Village de Manhattan, l’immense studio d’Albert Watson – qui fait également office de galerie privée – abrite ses archives; des millions de tirages et de négatifs.

Albert Watson possède son propre langage visuel qui obéit à des règles qui lui sont propres et à une exigence stricte de qualité.

Bibliographie sélective :

– Strip Search (Las Vegas), 2010
– UFO (Unified Fashion Objectives), 2010
– Il Coniglio Bianco, Albert Watson Catalogue, 2009
– Contact , Albert Watson Catalogue, 2008
– Albert Watson, Éditions Phaïdon, 2007
– 10 Photographs , Bruxelles, Albert Watson Catalogue, 2007
– Stern Fotografie , Stern Magazine, 2005
– Kunsthalle , Allemagne, 2002
– Maroc, 1998
– Cyclops, Editions Callaway, 1994

Partager

A propos de l'auteur

Auteur : Antony Barroux. Depuis juillet 2006, Pixfan traite de l’actualité de la photographie : expositions, astuces et découvertes de photographes connus ou en devenir.

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
La mention “photographie retouchée” obligatoire sur les publicités

Depuis le 1er octobre 2017, la mention "photographie retouchée" doit désormais être apposée sur les publicités de mannequins. Photographie retouchée,...

Fermer