L’École européenne supérieure d’art de Bretagne à Lorient (56) présente une exposition de photographies d’Alain Keler jusqu’au 23 février 2013. Parce qu’Alain Keler, reporter-photographe, croit à la puissance et à la beauté des images pour nous raconter des histoires, il nous propose dans l’exposition Mémoire perdue, histoire retrouvée quatre récits sur la mémoire et l’identité, qui croisent les sphères de l’histoire sociale et politique et celle de l’intime.

Alain Keler© Alain Keler / M. Y. O. P, Le pianiste, QG de l’armée à Grozny, Tchétchénie, janvier 1995.

Vents d’Est a pour sujet les minorités de l’ex-monde communiste, Parias, les Roms en Europe témoigne de la chasse faite en Europe à 10 millions d’hommes. Le silence de ma mère réalisé avec la fragilité de l’image polaroïd est une suite de portraits émouvants de la mère du photographe atteinte de la maladie d’Alzheimer. Enfin, des extraits du Journal d’un photographe sont montrés sur un mur dans leur mise en page originelle. Alain Keler, qui aime les trains et les voyages, continue au rythme de son regard à nous montrer le monde, à nous le conter, à le refaire, à le fréquenter.

Dans cette exposition seront également présentés des travaux d’étudiants de 3ème et 5ème années, réalisés lors d’un workshop avec Alain Keler à Saint-Jean-du-Doigt (29), dans le cadre de l’Atelier de recherche et création « L’art à l’épreuve du reportage ».

A propos d’Alain Keler
Photographe à l’agence Sygma, puis Gamma, co-fondateur de l’agence Odyssey images, puis photographe indépendant. Il est membre depuis 2008 de l’agence MYOP. Lauréat du prix Paris Match en 1986 pour l’Ethiopie sous la pluie. World press 1986 catégorie nature. Prix Eugene Smith 1997 pour Vents d’Est, les minorités dans l’ex-monde communiste. Lauréat en 2004 d’une des bourses 3P pour un projet sur le conflit israélo-palestinien.

Créée en 2005, MYOP est une agence de photographes qui représente 19 auteurs. L’originalité de Myop est de diversifier les regards. Issus de la photographie plasticienne, du photojournalisme et du documentaire, les membres véhiculent un point de vue et proposent un questionnement pertinent du monde contemporain.

Informations pratiques

Alain Keler, Mémoire perdue, histoire retrouvée et autres récits
Du 24 janvier au 23 février 2013

École européenne supérieure d’art de Bretagne – site de Lorient
1 avenue de Kergroise
56 100 Lorient

Du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 20h, le samedi de 14h à 18h
Entrée libre

Lien : eesab.lorient.fr

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom