5ème édition Festival photo l’Homme et la Mer, Le Guilvinec

Poursuivant la promotion de la pêche et des activités maritimes, la 5ème édition Festival photo l’Homme et la Mer du Guilvinec (29) se déroule du 29 mai au 30 septembre 2015. Pendant quatre mois, la commune devient une galerie d’exposition à ciel ouvert, les rues, les murs des maisons et le mobilier urbain servent de support aux expositions.

A 30 km de Quimper, le Guilvinec forme aujourd’hui, avec la commune voisine de Treffiagat-Léchiagat, le deuxième port de pêche français en valeur débarquée et le premier port artisanal avec 130 navires. C’est pourquoi la ville entretient un lien très fort avec l’océan et les métiers de la mer.

Les artistes

Clémentine Guivarch’ : Comme un poisson hors de l’eau

Clémentine Guivarc’h a crée spécialement pour le festival une série d’illustrations issues de son imaginaire et de ce que lui a inspiré le lieu.

Daniel Cariou : C’était la vie au phare

Au début des années 1970, l’annonce de l’automatisation généralisée des phares en mer, et donc la suppression des gardiens, incite le photographe Daniel Cariou de Quiberon à réaliser un reportage en témoignage de la vie de ces hommes qui ont plus une vocation qu’un métier. Avec l’accord de l’ingénieur des Ponts et Chaussées de Lorient, il partage pendant une semaine la vie de Jean Golvé et de Philippe Viard dans leur tour en mer, les Grands Cardinaux, au large d’Hœdic. Ce travail était resté inédit jusqu’alors.

Raphaël Demaret : Pêcheurs d’Iroise

En Atlantique Nord et mer d’Iroise : 1 marée, 14 jours, 5 marins-pêcheurs, 18 tonnes de poissons.

Raphaël Demaret© Raphaël Demaret

Chris Miller : Route pêche Grand Nord

Lui-même pêcheur, Chris Miller est photographe freelance. Il vit à Juneau en Alaska. Ses photographies sont diffusées dans la presse écrite américaine et internationale, à la télévision américaine et dans de nombreux ouvrages.

Chris Miller© Chris Miller

Jacques Hamel : Arte Xavega – Portugal, pêche en mer traditionnelle

« Arte Xávega, nom portugais pour cette forme de pêche en mer traditionnelle, encore visible sur la côte portugaise, mais pour combien de temps ? ».

Ronan Gladu : Surf au bout du monde

Ronan Gladu s’est fait connaître avant tout par la photo de bodyboard et de surf : shooting pour des grandes marques, reportages pour la presse surf mondiale, ou encore couverture d’événements. Ronan est en recherche continuelle pour saisir la meilleure vague, le meilleur surf, quelque soit la saison ou le spot.

Emile Luider : Les algues bretonnes

Les eaux bretonnes abritent plus de 500 espèces d’algues grâce à des situations géographiques et biologiques uniques. Récoltées depuis 300 ans par la population bretonne qui en extrait la soude, elles servent, entre autres, à enrichir le sol.

Nicola Bertasi : Voix de la mer

L’ile de Procida flotte devant Naples, loin des kilomètres de files touristiques de Capri et Sorrento, encore épargnée par le sang de la Camorra. Elle est figée dans une sorte d’immobilisme une temporalité insaisissable.

Ricardo Beliel : Les Jangadeiros, pêcheurs du Brésil

Pendant plus d’un siècle, les plages du littoral du Nordeste du Brésil ont abrité dans l’imaginaire du peuple brésilien de cette région, une embarcation de pêche très spéciale nommée Jangada. Sur plus de 3000 kilomètres de côte, les jangadas ont prédominé comme moyen principal pour la pêche artisanale et sont devenues l’une des plus importantes images de la culture populaire au Brésil.

5ème édition Festival photo l'Homme et la Mer, Le Guilvinec

Informations pratiques

Festival photo l’Homme et la Mer, Le Guilvinec
5ème édition

Exposition du 29 mai au 30 septembre 2015

Accès :
Par la route : par l’A82 (Nantes-Quimper) ou RN 165 (voie express Rennes-Quimper) puis direction Pont-l’Abbé.
Par le train : 8 à 10 allers-retours directs quotidiens Paris-Quimper en 4h30.
Par avion à 30 minutes de l’aéroport de Quimper et 1h30 de l’aéroport de Brest.

Lien : http://festivalphotogv.blogspot.fr/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom