5 astuces de pro pour photographier le ciel étoilé
5 astuces de pro pour photographier le ciel étoilé

5 astuces de pro pour photographier le ciel étoilé

2

5 astuces de pro pour photographier le ciel étoilé par le photographe Michael Shainblum.

Michael Shainblum est un photographe professionnel spécialisé dans le timelapse, il présente ici ses 5 astuces pour photographier le ciel étoilé.

1/ Planifier votre shooting

Vous devez choisir le bon moment et le bon endroit : éloignez-vous des pollutions lumineuses créées par les centres urbains.

La première chose à faire est de vérifier les conditions climatiques. Vous devez ensuite vérifier la position de la voie lactée. Pour ce faire une application est indispensable, Star Walk.

Cette application permet de s’orienter dans le ciel et d’obtenir en temps réel selon votre emplacement et votre fuseau horaire toutes les informations sur les objets célestes.

Toutes les étoiles, constellations, planètes, météorites apparaissent avec leur nom sur l’écran de votre smartphone, plus de 9000 corps célestes sont répertoriés.

Téléchargement sur http://vitotechnology.com/star-walk.html

Vous devez également vérifier la phase lunaire car la pleine lune pourrait vous apporter trop de lumière. Une recherche sur Google vous donnera l’information.

2/ Le temps d’exposition

Votre temps d’exposition doit être compris entre 15 et 20 secondes en fonction de votre vitesse d’obturation. Au delà de cette valeur, vous allez obtenir des traînées laissées par le mouvement des étoiles sous l’effet de la rotation de la Terre.

ciel étoilé© Michael Shainblum

3/ La sensibilité ISO

Vous devez sélectionner une valeur ISO élevée en fonction des capacités techniques de votre appareil. L’objectif Samyang 14 mm – f/2.8 IF ED UMC Aspherical est un très bon choix au niveau du rapport qualité/prix.

Vous pouvez également utiliser un objectif plus onéreux tel que le Nikon ED AF-S 14-24 mm f/2.8G.

4/ Testez différents réglages

Différents types de photos sont possibles avec différents réglages. Essayez plusieurs durées d’exposition et plusieurs réglages ISO. Plus vous expérimenterez plus vos images seront bonnes.

5/ Prenez soin de votre cadre

La dernière astuce est de considérer le cadre de votre image. Ne vous focalisez pas seulement sur la voie lactée mais sur le paysage qui vous entoure. Beaucoup de décors peuvent accompagner les photographies de ciel étoilé, votre composition en sera d’autant plus intéressante. Soyez créatif !

ciel étoilé© Michael Shainblum

Les éléments indispensables

L’accessoire indispensable est le trépied. N’hésitez pas à utiliser une télécommande ou le retardateur pour éviter le flou de bougé.

Pour résumer :

– Configurez l’appareil en mode manuel afin d’avoir accès aux réglages de l’ISO, de la durée d’exposition et de l’ouverture.
– Choisissez le format RAW.
– Sélectionnez un ISO élevé (3200 ISO par exemple) en ayant à l’esprit que cela pourra générer du bruit électronique.
– Désactivez le réducteur de bruit.
– Faites une mise au point manuelle sur l’infini.
– Choisissez une grande ouverture afin que le plus de lumière pénètre dans l’appareil, idéalement entre f/1.8 et f/3.5.
– Réglez la durée d’exposition suivant votre objectif.

Via : http://www.shainblumphoto.com

Partager

A propos de l'auteur

Auteur : Antony Barroux. Depuis juillet 2006, Pixfan traite de l’actualité de la photographie : expositions, astuces et découvertes de photographes connus ou en devenir.

2 commentaires

  1. Ces conseils sont vraiment TRES TRES light
    Exemple ?

    – La mise au point sur l’infini . ok c’est le but , mais dans le noir total , c’est parfois difficile . Surtout que la position  » infini  » sur le reglage d’un objectif n’est pas forcement juste .
    Il aurait été judicieux de dire de faire la MAP sur un point distant ( lumiere de ville ) ou sur une simple lampe torche pointer vers l’appareil a une centaine de metres .

    – Le temps d’exposition ? oui un temps d’expo trop long entraine des trainées d’etoiles .. mais il ya un moyen de calcul le temps d’exposition maximum simplement avec la regle des 500 . Vous divisez 500 par votre longeur focale . Par exemple ,un objo de 12mm , cela donne 500/12= 41 .donc 41secondes maximum avant l’apparition de trainées

    – Conseiller le samyang 14mm a f2.8 c’est bien , mais il ya largement mieux , chez samyang , et quasi pour le meme prix , voir meme 40euros moins cher , le Samyang 12mm qui ouvre a F2 ..

    – On ne choisie pas  » une grande ouverture  » , on choisis la plus grande , simplement

    – On ne monte pas les iso comme une brutasse a 3200 , surtout si c’est un appareil + objo tres capable la nuit . Mieux vaut une longue pose que beaucoup de bruit , le traitement supprimera des details du ciel a tout les coup

    – Planifier le shooting , c’est aussi reperer le lieu , de jour , pour choisir le cadrage . difficile de faire sa la nuit . C’est aussi y aller equiper . Batterie chargé , batterie de secours , lampe frontale , trepied , protection contre le froid , etc etc .

    Donc au final c’est meme pas des astuces . c’est le minimum du minimum pour ne serait ce que commencer l’astrophotographie .

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Villes Mobiles, la street photographie mobile s’expose à Paris

Du 2 au 26 février 2017, la galerie 18 bis (Paris 11e) accueille Villes Mobiles, une exposition consacrée à la...

Fermer