La 2ème édition du Prix Photo de la Fondation Yves Rocher est lancée. L’appel à candidature est ouvert et se terminera le mercredi 1er juin 2016 à minuit.

Créé en 2015 et doté de 8000 euros, le Prix Photo de la Fondation Yves Rocher en partenariat avec le Festival International du Photojournalisme « Visa pour l’Image – Perpignan » est attribué à un photographe professionnel désirant réaliser un travail journalistique sur les problématiques liées à l’environnement, aux relations entre l’Homme et la Terre, aux grands enjeux du développement durable.

Le lauréat est sélectionné par un jury présidé par Jacques Rocher et composé de personnalités reconnues du monde de la photographie, de l’environnement et des médias. Le jury prend en considération à la fois la qualité du travail photographique et la pertinence du projet proposé par les candidats.

La Fondation Yves Rocher – Institut de France mène depuis sa création en 1991, des actions concrètes autour de la biodiversité végétale et du rapport qu’elle entretient avec les Hommes. Elle soutient depuis longtemps des photographes engagés et s’associe à des événements photographiques majeurs comme le Festival Photo de La Gacilly.

La première édition du prix a récompensé la photographe américaine Lianne Milton. Son travail sera exposé au Festival Photo La Gacilly (Morbihan) cet été et projeté en septembre au Festival International du Photojournalisme « VISA POUR L’IMAGE-Perpignan ».

Couverture : © Lianne Milton – Reportage au Guatemala.

Lianne Milton, lauréate du Prix Photo de la Fondation Yves Rocher 2015.

Le projet de Lianne Milton explore les difficultés rencontrées par les communautés de fermiers de subsistance qui vivent dans une région semi-aride du Nord Est du Brésil, appelée Sertão. Depuis 2013, la sécheresse a été la pire de ces 50 dernières années, tuant le bétail et la récolte et transformant le sol en désert salé.

Le Brésil est un pays où les ressources en eau sont abondantes (12% de l’eau douce du monde). Mais le plus pays fait face à un manque historique d’eau dans ses cités prospères de São Paulo et de Rio de Janeiro ; le destin du Sertão est juste la partie visible de l’iceberg. C’est ici dans l’Hinterland que la crise environnementale du Brésil est la plus aigüe et la plus alarmante pour le futur.

Lianne Milton© Lianne Milton

Lianne Milton© Lianne Milton

Membre de l’agence Panos Pictures, Lianne Milton est une photojournaliste américaine basée à Rio de Janeiro au Brésil.

Son travail traduit les répercussions de la politique sur les personnes et leur environnement, dans des pays comme, l’Asie du Sud-Est,les pays Latino-Américains ou les États-Unis.

La photojournaliste débute sa carrière en 2009 avec un projet dénonçant la montée de la charia à Banda Aceh en Indonésie. De 2009 à 2012, elle concentre son travail personnel en Asie du Sud-Est et en Amérique Latine, explorant des sujets comme l’nsécurité alimentaire et la violence au Guatemala, aussi bien que la toxicomanie et l’impact de barrages fluviaux sur des minorités ethniques vivant en aval au Cambodge.

En janvier 2013, elle quitte San Francisco pour le Brésil, où elle travaille sur une série de reportages mettant en exergue l’évolution des paysages sociaux et environnementaux du pays, mais aussi l’exploration de son environnement côtier.

Son travail est régulièrement publié dans la presse internationale comme CNN, Guardian of London, The Sunday Times of London, Washington Post, National Public Radio, Mother Jones Magazine, New York Times, Newsweek. Elle a également travaillé pour de nombreuses ONG.

Site personnel : www.liannemiltonphotography.com

Informations pratiques

Prix Photo de la Fondation Yves Rocher

Règlements et formulaire de candidatures pour le Prix Photo de la Fondation Yves Rocher : www.fondation-yves-rocher.org

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom