Le thème de l’adaptation au cœur des 19èmes Journées photographiques de Bienne.

Couverture : Baptiste Schmitt, « La Diagonale Aride », 2013–2014 © Baptiste Schmitt

Le festival suisse qui se déroule jusqu’au 20 septembre présente cette année 22 expositions, dont 14 avant-premières mondiales et 6 avant-premières suisses, et explore les nouvelles pratiques de la photographie contemporaine.

L’adapatation se définit par cette aptitude formidable que possède le vivant à s’adapter. Les organisateurs ont retenu des travaux photographiques engagés qui questionnent le futur de nos sociétés contemporaines comme l’exploitation intensive des ressources, le néocolonialisme, la démographie, les nécessités économiques, les changements politiques récents, la religion, les modifications génétiques, les changements climatiques et les nouvelles technologies.

Au XXIe siècle, les défis sont surtout provoqués de la main de l’homme même. les artistes exposés rendent compte de la manière dont l’animal, l’humain mais aussi le territoire se transforment en réagissant à de nouvelles conditions données. Confronté à des situations inédites, l’individu, seul ou en groupe, cherche des solutions d’adaptation, ou entre parfois en résistance.

Discutant avec des scientifiques au sein de laboratoires (Robert Zhao Renhui, Ulrike Schmitz), explorant les cieux nocturnes de
Tokyo (Yoshinori Mizutani), le glacier d’Aletsch (Anna Katharina Scheidegger) ou la forêt allemande (Henning Rogge), les photographes s’intéressent aux règnes animal et végétal et à leur évolution naturelle ou forcée.

Ils dévoilent le monde de demain, comme les nouvelles voies du commerce maritime (Kerstin Hamilton), les rapports nord-sud (Yann Haeberlin) ou les transformations radicales de paysages dans des buts d’exploitation minière (Lucas Foglia), touristique (Sabrina Gruhne) ou liées à la désertification rurale (Baptiste Schmitt). Les développements urbains extrêmes, l’illégalité, intéressent Alicja Dobrucka, Pierre Montavon, Richard Gilligan.

Les photographes témoignent des changements politiques à travers des images métaphoriques (Laurence Bonvin) ou anthropologiques (Sasha Kurmaz), ou rendent compte de traditions récentes (David Magnusson) ou en perte de vitesse (Joël Tettamanti) au sein de communautés. Et la définition même de la photographie et ses nouveaux modes de présentation sont questionnés à l’heure de la post-photographie (Tamara Janes, Maia Gusberti).

Ce sont également les nouveaux usages du médium photographique qui sont en question à Bienne. A l’ère de la post-photographie, les modes de présentation de l’image se diversifient et le festival en rend compte tant dans les accrochages que par une conférence sur les nouvelles approches de la pratique éditoriale.

Expositions en avant-première mondiale :

Laurence Bonvin (Suisse)

19èmes Journées photographiques de Bienne Laurence BonvinLaurence Bonvin, « Ulundi », 2012
© Laurence Bonvin

Jeanne Chevalier (Suisse)
Alicja Dobrucka (Pologne)

19èmes Journées photographiques de Bienne Alicja DobruckaAlicja Dobrucka, « Life is on a New High »,
2013–2015
© Alicja Dobrucka

Sabrina Gruhne (Suisse)
Maia Gusberti (Suisse)
Yann Haeberlin (Suisse)
Tamara Janes (Suisse)
Pierre Montavon (Suisse)
19èmes Journées photographiques de Bienne Pierre MontavonPierre Montavon, « Hong Kong – les habitants des toits », 2012–2014
© Pierre Montavon

Henning Rogge (Allemagne)
Anna Katharina Scheidegger (Suisse)
Ulrike Schmitz (Allemagne)
Joël Tettamanti (Suisse)

19èmes Journées photographiques de Bienne Joël TettamantiJoël Tettamanti, « Kobo, Lesotho », 2013
© Joël Tettamanti

Ecole d’Arts Visuels Berne et Bienne
Exposition Déclencheur – projet médiation culturelle avec Maia Gusberti (Suisse)

Expositions en avant-première suisse :

Lucas Foglia (USA)

19èmes Journées photographiques de Bienne Lucas FogliaLucas Foglia, « Frontcountry » , 2006–2013
© Photograph by Lucas Foglia, courtesy of Michael Hoppen Contemporary, London

Richard Gilligan (Irlande)
Kerstin Hamilton (Suède)
Sasha Kurmaz (Ukraine)
Yoshinori Mizutani (Japon)
Robert Zhao Renhui (Singapour)

Informations pratiques

Horaires d’ouverture des expositions des 19èmes Journées photographiques de Bienne

Du 29 août au 20 septembre 2015
Mercredi – vendredi : 14h – 18h
Samedi – dimanche : 11h – 18h
Lundi et mardi : fermé

Tarifs

Carte journalière CHF 20.- / 15.-*
Abonnement CHF 30.- / 20.-*
(l’abonnement est valable pendant toute la durée du festival)
Enfants jusqu’à 16 ans gratuit
Groupe (dès 10 personnes) CHF 10.- par personne
* Tarif réduit pour les étudiants, apprentis, AVS, AI, chômeurs

Centre d’accueil, billeterie et informations

CentrePasquArt, Faubourg du Lac 71
Centre d’information (place de la Gare)

Lieux d’exposition des 19èmes Journées photographiques de Bienne

PhotoforumPasquArt 71 faubourg du Lac (Caisse)
espace libre / Filmpodium 73 faubourg du Lac
NMB Nouveau Musée Bienne Bâtiment Neuhaus 50 faubourg du Lac
Gewölbe Galerie 4 rue Haute
Le Grenier / Ancienne Couronne 1 ruelle du Haut
La Voirie 1 rue de la Fontaine
Le Parking 96 Haute Route
Centre hospitalier Bienne Chante-Merle 84
Ecole d’Arts Visuels Berne et Bienne 21 rue de la Gabelle

Lieux accessibles avec les chaises roulantes:

PhotoforumPasquArt (avec toilette)
La Voirie
NMB Nouveau Musée Bienne Bâtiment Neuhaus
Le Parking
Centre hospitalier Bienne
Ecole d’Arts Visuels Berne et Bienne

Lien : http://www.bielerfototage.ch/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom