Dans le cadre de la troisième édition de l’exposition European Photo Exhibition Award, la Fondation Calouste Gulbenkian présente les travaux de 12 photographes européens invités à travailler autour de la notion de frontière.

Couverture : © Arianna Arcara

Ayant pour thème « Shifting boundaries. Landscapes of Ideals and Realities in Europe. », leur défi consistait à spéculer sur les zones de frontières en Europe où se manifestent des signes de changement, ajustement, tension ou rupture, tout en cherchant à cerner le rôle actif que les pratiques de l’image jouent et peuvent jouer dans ce processus perceptif et analytique.

12 photographes© Marthe Aune Eriksen

Un premier niveau d’approche se situe naturellement sur le plan géographique, dans la mesure où la notion de frontière tend à renvoyer à des lignes de séparation, à des divisions et à des distances physiques sur un territoire déterminé, ou entre des territoires.

Les expériences et spéculations sur le paysage, les questions autour de la nature et de l’écologie, les dissonances et connexions entre le rural et l’urbain, l’anthropologie des lieux, les relations entre le « local » et le « global », les confrontations culturelles, historiques et politiques liées aux conflits territoriaux, entre autres, sont des sujets inévitables lorsqu’on aborde la question de l’incidence sur la réalité des problématiques relatives aux frontières.

12 photographes© Marie Sommer

Un deuxième niveau permet d’envisager la notion de frontière dans un contexte social, c’est-à-dire par rapport aux divergences, articulations et tensions dans des domaines variés des identités individuelles et collectives.

En prenant en compte des thématiques qui suggèrent des transitions dans la différenciation au niveau du genre, de la sexualité, de la classe sociale, de l’âge, de l’éducation, du travail, de la religion, des types de familles, des modes de sociabilité, des migrations, ces éléments peuvent être interprétés comme des symptômes d’une nouvelle topologie culturelle et sociale.

12 photographes© Eivind H. Natvig

Les photographes exposés sont Arianna Arcara (Italie), Pierfrancesco Celada (Italie), Marthe Aune Eriksen (Norvège), Jakob Ganslmeier (Allemagne), Margarida Gouveia (Portugal), Marie Hald (Danemark), Dominic Hawgood (Royaume-Uni), Robin Hinsch (Allemagne), Eivind H. Natvig (Norvège), Ildikó Péter (Hongrie), Marie Sommer (France) et Christina Werner (Autriche).

12 photographes© Dominic Hawgood

Informations pratiques

European Photo Exhibition Award 03 – Shifting Boundaries

Exposition du 20 mai au 28 août 2016

Fondation Calouste Gulbenkian
39 Boulevard de la Tour Maubourg
75007 Paris

Lien : http://www.gulbenkian-paris.org/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom