Le nouvel album de Reporters sans frontières est disponible depuis la mi-septembre. Il regroupe 100 photographies de l’artiste et dissident chinois, Ai Weiwei.

Entre le plasticien de renommée internationale, emprisonné puis assigné à résidence et harcelé par la censure chinoise, et la principale organisation indépendante de défense de la liberté de l’information dans le monde, la collaboration s’est imposée comme une évidence.

Depuis les Jeux Olympiques de Pékin en 2008, dont les anneaux transformés en menottes par Reporters sans frontières ont fait le tour de la planète pour dénoncer la plus grande prison du monde pour les journalistes, la liberté d’informer en Chine reste extrêmement précaire pour les médias professionnels comme pour les net-citoyens (173e pays sur 179 dans notre classement). Les défenseurs du droit fondamental à informer et à être informé restent donc mobilisés pour agir contre des violences permanentes et une censure omniprésente.

Ai Weiwei

De nombreuses personnalités se sont également associées à cet album : le prix Nobel de la paix Lech Walesa et Pierre Haski, journaliste et fondateur du site Rue89 et les dissidents chinois Hu Ping, Hu Jia, Zeng Jinyan ainsi que l’écrivain en exil Liao Yiwu qui proposent ici des textes inédits.

Informations pratiques

100 photos de Ai Weiwei pour la liberté de la presse
128 pages
ISBN-10: 2362200205
ISBN-13: 978-2362200205
9,90 euros

Disponible sur Amazon 100 photos de Ai Weiwei pour la liberté de la presse

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom